Logo Logo

Exposition in utéro aux médicaments susceptibles de diminuer l'immunité et risque d'infections chez l'enfant

Palosse-Cantaloube, Lucie (2015) Exposition in utéro aux médicaments susceptibles de diminuer l'immunité et risque d'infections chez l'enfant. Thèse d'exercice en Thèses > Pharmacie, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1852Kb)

    Résumé en français

    Les données de la littérature suggèrent que l'exposition in utero à des agents immunosuppresseurs pourrait altérer certains paramètres de l'immunité. L'objectif était d'évaluer l'association entre l'exposition in utero aux médicaments susceptibles de diminuer l'immunité et la survenue d'infections la première année de vie chez l'enfant. Nous avons réalisé une étude de cohorte sur les données de remboursements de médicaments des femmes enceintes de la cohorte EFEMERIS (Haute-Garonne ; France) et de leurs enfants nés entre le 1er juillet 2010 et le 30 juin 2011. Nous avons classé les enfants en quatre groupes : non exposés, 1 remboursement de médicaments susceptibles de diminuer l'immunité, 2 remboursements, 3 ou plus. Nous avons estimé le nombre d'épisodes infectieux durant la première année de vie (critère de jugement principal) par le nombre de dates différentes auxquelles des médicaments anti-infectieux leur ont été délivrés. Le risque d'infections associé à l'exposition in utero aux médicaments d'intérêt a été modélisé par une régression de Quasi Poisson. Le sexe, la saison de naissance, l'âge de la mère et le nombre de principes actifs différents délivrés à la mère pendant la grossesse ont été pris en compte comme variables d'ajustement. La population de l'étude était constituée de 9614 enfants parmi lesquels 3141 avaient été exposés pendant la grossesse à des médicaments susceptibles de diminuer l'immunité. Les principaux médicaments susceptibles de diminuer l'immunité délivrés aux femmes pendant la grossesse étaient des corticoïdes. Le nombre moyen d'épisodes infectieux la première année de vie augmentait avec le nombre de délivrances de médicaments susceptibles de diminuer l'immunité. Après ajustement, l'exposition in utero aux médicaments susceptibles de diminuer l'immunité était significativement associée au nombre d'épisodes infectieux la première année de vie : RR 1 délivrance VS 0 = 1,12; IC 95% [1,07 - 1,18] / RR 2 délivrances VS 0 = 1,20; IC 95% [1,12 - 1,29] / RR 3 délivrances ou plus VS 0 = 1,35; IC 95% [1,24 - 1,46]. Dans notre étude l'exposition in utero à des médicaments susceptibles de diminuer l'immunité était associée à un nombre d'épisodes infectieux accru la première année de vie.

    Date de soutenance: 07 Janvier 2015
    Directeur(s) de thèse: Damase-Michel, Christine
    Sujet(s): Thèses > Pharmacie
    Facultés: Facultés > Pharmacie
    Mots-clés libres: Grossesse - Médicaments immunosuppresseurs - Enfant - Infection - Système immunitaire - Etude de cohorte - Pharmacoépidémiologie
    Déposé le: 20 Oct 2015 14:37

    Actions (login required)

    Voir document