Logo Logo

Rôle pronostique des marqueurs cytogénétiques et moléculaires sur le devenir de 140 patients atteints de leucémies aigües myéloblastiques allogreffes en première rémission complète au CHU de Toulouse entre 2000 et 2012

Guenounou, Sarah (2015) Rôle pronostique des marqueurs cytogénétiques et moléculaires sur le devenir de 140 patients atteints de leucémies aigües myéloblastiques allogreffes en première rémission complète au CHU de Toulouse entre 2000 et 2012. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2331Kb)

    Résumé en français

    Le rôle de l'allogreffe pour les patients atteints de leucémie aigüe myéloblastique en première rémission complète (RC1) est sans cesse repositionné par la découverte de nouveaux marqueurs cytogénétiques ou moléculaires. Elle est privilégiée par rapport à la chimiothérapie chez les patients avec une cytogénétique ou une biologie moléculaire de pronostic intermédiaire ou défavorable. Notre travail étudie l'impact de ces marqueurs sur le devenir de 140 patients traités pour une LAM entre 2000 et 2012 au CHU de Toulouse ayant bénéficié d'une allogreffe en RC1. Une cytogénétique défavorable ainsi que le sous-groupe défavorable selon la classification European LeukemiaNet n'ont pas de répercussion sur la survie sans événement et la survie globale, mais augmentent l'incidence de rechute. En revanche, nous retrouvons d'autres facteurs pronostiques influençant la survie, qui sont des complications classiques d'allogreffe.

    Date de soutenance: 30 Juin 2015
    Directeur(s) de thèse: Borel, Cécileand Huynh, Anne
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Leucémie aigüe myéloblastique - Facteurs pronostiques - Cytogénétiques - Biologie moléculaire - Mutations - Allogreffe - Survie
    Déposé le: 24 Aug 2015 15:10

    Actions (login required)

    Voir document