Logo Logo

Non-interopérabilité de l'échelle visuelle analogique (EVA) et de l'échelle numérique(EN), dans l'évaluation initiale de l'intensité de la douleur

Serveille, Pierre (2015) Non-interopérabilité de l'échelle visuelle analogique (EVA) et de l'échelle numérique(EN), dans l'évaluation initiale de l'intensité de la douleur. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (933Kb)

    Résumé en français

    Objectif. Démontrer l'interopérabilité entre l'échelle visuelle analogique et l'échelle numérique chez des patients algiques aux urgences. L'objectif secondaire est de mesurer l'interopérabilité entre l'échelle visuelle analogique et l'échelle numérique corrigée de son biais. Patients et méthodes. Dans cette étude analytique, prospective, multicentrique, les patients des urgences volontaires étaient inclus s'ils étaient algiques et capables de répondre aux deux échelles. Les patients étaient soumis consécutivement par groupe de 30 aux deux échelles dans un ordre prédéfini et de manière croisée sur les différents services d'accueil des urgences. La méthode graphique de Bland et Altman a été utilisée pour l'analyse statistique, avec une différence inter-méthode limite fixée à ± 0,695. Résultats. 253 patients (57,3% d'hommes, âge moyen de 46,4 ans) présentaient des évaluations exploitables. La comparaison des séries selon l'ordre de recueil donne une probabilité p = 0,39. Les résultats, avec leur intervalle de confiance à 95%, montrent un biais (EN-EVA) = 0,56 [0,44 ; 0,68], une limite de concordance supérieure LCS = 2,47 [2,29 ; 2,67], une limite de concordance inférieure LCI = -1,35 [-1,53 ; -1,17], pour des limites d'acceptabilité à 1,95 et -0,83. Pour l'analyse entre l'échelle numérique corrigée de son biais et l'échelle visuelle analogique, dans la zone d'intérêt clinique ZIC = [3,0 ; 6,5], les limites de concordance sont à ± (1,84 [1,57 ; 2,11]) pour des limites d'acceptabilité à ± 1,39. Conclusion. Les résultats de cette étude montrent la non-intéropérabilité entre l'échelle visuelle analogique et l'échelle numérique, élément nécessaire pour appliquer les recommandations de l'HAS à l'échelle numérique.

    Date de soutenance: 09 Juin 2015
    Directeur(s) de thèse: Bounes, Vincent
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Echelle visuelle analogique - Echelle numérique - Intensité de la douleur - Interopérabilité - Interchangeabilité - Concordance
    Déposé le: 06 Jul 2015 11:09

    Actions (login required)

    Voir document