Logo Logo

Etude qualitative des motifs de non-dit des patients diabétiques de type 2

Gérard, Noémie (2013) Etude qualitative des motifs de non-dit des patients diabétiques de type 2. Thèse d'exercice en Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (3970Kb)

    Résumé en français

    Le patient diabétique, atteint d'une maladie chronique, doit faire le deuil de son état de santé antérieur. Les non-dits sont le reflet du chemin progressif qui l'amène vers l'acceptation de sa maladie. Les non-dits sont des freins à la communication entre le patient et son médecin. Ils empêchent l'acceptation par le patient de sa pathologie. Ils interviennent donc dans l'observance de son traitement. Pour identifier et répertorier les motifs de ces non-dits, une étude qualitative a été réalisée. Onze entretiens avec des patients diabétiques de type 2 ont été menés entre mars 2012 et février 2013. Cette étude démontre que les non-dits sont omniprésents dans la relation médecin-patient. Le non-dit joue parfois le rôle de mécanisme de défense. Il peut aussi être le témoin d'une non-acceptation de la maladie. Le non-dit dépend du patient. Par son non-dit il s'oppose, s'autonomise par rapport au médecin, ou au contraire se désinvestit du projet de soin et de la relation médecin-patient. Le non-dit du patient dépend aussi du médecin. La capacité d'élaboration, la capacité d'insight, l'intelligence émotionnelle, la capacité à verbaliser ses émotions semblent favoriser la libération du discours et l'expression des non-dits. Pour amener le patient à révéler ses non-dits, des outils et stratégies de communication peuvent être utilisés.

    Date de soutenance: 21 Mai 2013
    Directeur(s) de thèse: Escourrou, Brigitte
    Sujet(s): Médecine générale
    Facultés: Rangueil
    Mots-clés libres: Médecine générale - Relation médecin patient - Diabète - Non-dit - Communication
    Déposé le: 21 Jun 2013 14:16

    Actions (login required)

    Voir document