Logo Logo

Epidémiologie des infections en Neurochirurgie au CHU de Toulouse 2010-2014 : traitement probabiliste des méningites à entérobactéries, et rôle de la biologie moléculaire dans le diagnostic des infections à Staphylocoques (PCR Xpert MRSA/SA SSTI)

Rolland, Angèle (2015) Epidémiologie des infections en Neurochirurgie au CHU de Toulouse 2010-2014 : traitement probabiliste des méningites à entérobactéries, et rôle de la biologie moléculaire dans le diagnostic des infections à Staphylocoques (PCR Xpert MRSA/SA SSTI). Thèse d'exercice en Thèses > Pharmacie, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2381Kb)

    Résumé en français

    Les infections en neurochirurige sont rares mais peuvent être graves. Le diagnostic et le traitement de ces infections sont donc des enjeux majeurs. Dans ce cadre, nous avons en premier lieu établit l'épidémiologie des infections bactériennes entre 2008 et 2014 en Neurochirurgie. A partir des 17 patients atteints de méningite à Entérobactéries entre 2010 (date de mise en service du protocole de traitement probabiliste des méningites) et 2014, nous avons évalué les différentes possibilités de traitement probabiliste des méningites à Entérobactéries et la justification ou non du recours au méropénème. Dans un second temps, nous avons validé la PCR Xpert MRSA/SA SSTI (CEPHEID) pour la détection dans les LCR /LCD de S. aureus et du gène mecA de l'ensemble des staphylocoques et évaluer l'interêt de cette technique dans la prise en charge optimale des patients (nécessité ou pas d'utiliser la vancomycine). Sur les 7 années de suivi, on retrouve environ 8% de S. aureus, 44% de Staphylocoque à coagulase négative, 11% de P. acnes, 11% d'Enterobactéries, 10 % de bacilles à Gram négatif non fermentants dans les prélèvements de LCR/LCD. Parmi les 17 patients atteints de méningites à Entérobactéries, 12 avaient un Enterobacter dont 7 avec CEPD. Pour ces patients, on retrouvait une antériorité de traitement par cefotaxime ou tazocilline ou un antécédent d'infection à Enterobacter avec CEPD. Sur l'ensemble des données de résistance obtenue, un protocole d'antibiothérapie probabiliste a été proposé et présenté en ComAI. Le protocole proposé du traitement probabiliste des méningites en Neurochirurgie reste cefotaxime + fosfomycine. La réèvalutation de l'antibiothérapie à 72h était bien effectuée. La PCR MRSA/SA SSTI a été validée sur LCR/LCD. Les performances (12 patients inclus) sont : sensibilité 71%, VPN 71%, spécificité/VPP 100%. Le test MRSA/SSTI semble avoir une sensibilité insuffisante pour permettre l'absence de prescription de la vancomycine si le gène mecA n'est pas retrouvé.

    Date de soutenance: 27 Mars 2015
    Directeur(s) de thèse: Grare, Marion
    Sujet(s): Thèses > Pharmacie
    Facultés: Facultés > Pharmacie
    Mots-clés libres: Méningite - Abcès cérébraux - Epidémiologie - Neurochirurgie - SARM - MecA - SCCmec - Traitement - Antibiothérapie - Probabiliste - CEPHEID - PCR - Post-opératoires - Entérobactéries - Méropénème-cefotaxime - Vancomycine - Infections post opératoires - Fosfomycine- S.aureus - Enterobacter-Staphylocoque à coagulase négative
    Déposé le: 06 Jul 2015 10:49

    Actions (login required)

    Voir document