Logo Logo

Impact de la modification d'avis du haut conseil de la santé publique sur la variation de la répartition en âge de la population vaccinée

Ducap, Alain (2015) Impact de la modification d'avis du haut conseil de la santé publique sur la variation de la répartition en âge de la population vaccinée. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2915Kb)

    Résumé en français

    Contexte : le cancer du col de l'utérus est le deuxième cancer féminin dans le monde. Deux vaccins ont l'indication en France en prévention de l'infection par le Papillomavirus Humain (HPV) : Gardasil(r) et Cervarix(r). Le 15 Janvier 2013, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) a publié une nouvelle recommandation : la vaccination anti-HPV peut être pratiquée entre onze et quatorze ans. Notre objectif principal était de rechercher une variation statistiquement significative sur la répartition des vaccinations anti-HPV par tranches d'âge suite à cette modification d'avis. Méthode : nous avons réalisé une étude rétrospective transversale des remboursements de vaccins anti-HPV chez les jeunes filles de neuf à vingt-deux ans révolus, à partir des données SNIIRAM à l'échelon de la région Midi-Pyrénées, 12 mois et 15 jours avant et après le 15 Janvier 2013. Les variables quantitatives ont été comparées par le test t de Student. Résultats : nous sommes arrivé à un total de 18535 patientes ayant reçu un vaccin anti-HPV (6199 patientes pour la Période 1 et 12336 patientes pour la Période 2). Nous retrouvons une variation statistiquement significative (p<0,001) avec augmentation du nombre de vaccinations toutes tranches d'âge confondues. L'augmentation la plus importante était dans la tranche d'âge onze/treize ans révolus avec une vaccination multipliée par 31,06 (p<0,001) Discussion : nous avons pu constater que les médecins ont modifié leur prescription principalement dans la tranche d'âge concernée par cette modification et ce en adéquation avec cette nouvelle recommandation. La réactivité des médecins à suivre les recommandations publiées a été sûrement favorisée par le poids des firmes pharmaceutiques, par les formations médicales continues et par les revues scientifiques.

    Date de soutenance: 02 Juin 2015
    Directeur(s) de thèse: Birebent, Jordan
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Vaccin Papillomavirus humains - Recommandations - Pratiques médicales - Calendrier vaccinal
    Déposé le: 19 Jun 2015 11:44

    Actions (login required)

    Voir document