Logo Logo

Les médicaments utilisés dans le traitement et la prévention de la filariose lymphatique en Polynésie française

Vandal, Jessica Poeiti (2015) Les médicaments utilisés dans le traitement et la prévention de la filariose lymphatique en Polynésie française. Thèse d'exercice en Pharmacie, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img] PDF (L’auteur ne souhaite pas la mise en ligne de sa thèse. L’exemplaire papier peut être consulté ou emprunté à la BU Santé de Toulouse.)
Télécharger (23Kb)

    Résumé en français

    Dans les années 50, la Polynésie française était sévèrement touchée par la filariose due à Wuchereria bancrofti. Soutenue par un mécénat américain, une vaste campagne d'administration de masse anti-filarienne de diéthylcarbamazine fut lancée. La découverte de l'efficacité de deux autres médicaments, l'ivermectine et l'albendazole, sur les microfilaires de Wuchereria bancrofti a permis d'élargir l'éventail thérapeutique. Aussi, la doxycycline agit sur Wolbachia, bactérie indispensable au développement de Wuchereria bancrofti. Elle constitue une nouvelle approche dans le traitement individuel de la filariose lymphatique. La Polynésie française adhère en 1999, au PacELF. L'association diéthylcarbamazine et l'albendazole est alors distribuée annuellement jusqu'en 2007 pour son effet microfilaricide et macrofilaricide. En 2008, la Prise Observée Directe ou POD est la nouvelle stratégie d'administration supervisée adoptée par la Direction de la santé pendant cinq à six années consécutives. Une étude d'évaluation de la transmission de la filariose lymphatique sera lancée en 2006 afin de décider la poursuite ou l'arrêt des campagnes de distribution de masse en Polynésie française.

    Date de soutenance: 07 Mai 2015
    Directeur(s) de thèse: Authier, Hélène
    Sujet(s): Pharmacie
    Facultés: Pharmacie
    Mots-clés libres: Filariose lymphatique - Diéthylcarbamazine - Ivermectine - Albendazole - Doxycycline
    Déposé le: 18 Jun 2015 15:00

    Actions (login required)

    Voir document