Logo Logo

Evaluation en TEP-TDM au 2-désoxy-2-(18F) fluoro-D-glucose (18F-FDG) des modifications du métabolisme cérébral induites par la chimiothérapie R-CHOP chez des malades porteurs de lymphome B diffus à grandes cellules

Aziz, Anne-Laure (2015) Evaluation en TEP-TDM au 2-désoxy-2-(18F) fluoro-D-glucose (18F-FDG) des modifications du métabolisme cérébral induites par la chimiothérapie R-CHOP chez des malades porteurs de lymphome B diffus à grandes cellules. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2829Kb)

    Résumé en français

    Les altérations cognitives survenant dans les mois ou années après une chimiothérapie constituent une complication de plus en plus fréquente, pour laquelle l'évaluation par des tests neuro-psychologiques (TNP) est parfois insuffisante. L'augmentation de l'incidence et des taux de survie des lymphomes B diffus à grandes cellules (LBDGC) pose la question de l'évaluation des troubles cognitifs au long terme dans cette population. Des patients atteints de LBDGC ont bénéficié de TNP et d'examens TEP-TDM cérébraux au 18F-FDG avant le début, à un mois et à un an après la fin de la chimiothérapie par R-CHOP. Des analyses de la variation du métabolisme cérébral au cours du temps, par mesure du SUV de régions cérébrales et par analyse voxel à voxel sous SPM(r) ont été réalisées, avec comparaisons à un groupe de sujets sains et étude de la corrélation entre TEP et TNP. 11 patients ont été évalués aux trois temps. Les SUV ne diminuaient pas au cours du temps. Les diminutions des scores des TNP étaient minimes et le score HAD s'améliorait significativement au cours du temps. Les analyses sous SPM(r) montraient des hypométabolismes corticaux frontaux (en particulier des cortex préfrontal orbito-frontal et ventro-latéral) un mois après la fin des traitements, avec une atteinte supplémentaire du cortex cingulaire postérieur à un an. Des atteintes pariétales, insulaires et cérébelleuses étaient également observées. Une corrélation entre le métabolisme en TEP et les TNP était constatée, en particulier pour le cortex préfrontal. Une atteinte métabolique cérébrale chimio-induite semble exister chez les patients traités par R-CHOP pour LBDGC, dont la topographie suggère une atteinte de plusieurs réseaux cérébraux.

    Date de soutenance: 17 Avril 2015
    Directeur(s) de thèse: Payoux, Pierre
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Troubles cognitifs chimio-induits - TEP-TDM - LBDGC - R-CHOP
    Déposé le: 04 May 2015 11:13

    Actions (login required)

    Voir document