Logo Logo

Observatoire national des gestes invasifs et des hémorragies chez les patients traités par les nouveaux anticoagulants oraux (GIHP NACO) : expérience du CHU de Toulouse

Mémier, Vincent (2015) Observatoire national des gestes invasifs et des hémorragies chez les patients traités par les nouveaux anticoagulants oraux (GIHP NACO) : expérience du CHU de Toulouse. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée
Thèses > Biologie médicale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2446Kb)

    Résumé en français

    Contexte : de nouveaux médicaments anticoagulants (dabigatran, rivaroxaban, apixaban) sont disponibles pour la MTEV et l'ACFA mais posent la problématique de la gestion d'urgence lors d'hémorragie ou d'actes invasifs. Un groupe d'expert (GIHP) a publié des propositions d'attitudes dans ces situations incluant l'utilisation hors AMM de médicaments procoagulants (CCP). Pour étayer des recommandations, un observatoire national (GIHP-NACO) a été créé. Objectif : analyser l'expérience toulousaine dans le cadre de cet observatoire. Méthode : étude observationnelle prospective évaluant l'association entre la conformité aux propositions du GIHP, notamment dans l'utilisation de procoagulant, et la survenue de complications cardiovasculaires, thromboemboliques ou hémorragiques à 1 mois. Résultat : 82 patients ont été inclus à Toulouse. Ils sont âgés (77,5 ans de moyenne) et la plupart sont sous rivaroxaban pour ACFA. 60 % sont dans le groupe hémorragie (souvent intracérébrale) et 40 % dans le groupe geste invasif (fracture du col notamment). Les propositions du GIHP sont globalement appliquées avec une fréquence des complications modérée (39% versus 50% en cas de non-respect de ces propositions). Les médicaments procoagulants diminuent significativement les complications hémorragiques (RR à 0,2 [0,1 ; 0,9] ; p=0,03) mais auraient tendance à augmenter les évènements cardiovasculaires ou thromboemboliques (RR à 2,3 [0,6 ; 9,4] ; p=0,26). Conclusion : nos résultats sont en faveur d'un impact favorable des propositions du GIHP dans la gestion des patients du CHU de Toulouse. Cette tendance devra être confirmée par les données multicentriques de l'observatoire national.

    Date de soutenance: 09 Avril 2015
    Directeur(s) de thèse: Sie, Pierre
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Thèses > Biologie médicale
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Nouveaux anticoagulants oraux - Urgence - Cohorte prospective - Procoagulants - Hémorragie - Événement cardiovasculaire - Thrombose
    Déposé le: 28 Apr 2015 12:53

    Actions (login required)

    Voir document