Logo Logo

Cancers bien différenciés de la thyroïde : étude de l'influence du dosage de la thyroglobuline sur l'analyse de la réponse au traitement à l'iode 131

Bauriaud, Mathilde (2014) Cancers bien différenciés de la thyroïde : étude de l'influence du dosage de la thyroglobuline sur l'analyse de la réponse au traitement à l'iode 131. Thèse d'exercice en Pharmacie, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF (: L’auteur ne souhaite pas la mise en ligne de sa thèse. L’exemplaire papier peut être consulté ou emprunté à la BU Santé de Toulouse. )
Télécharger (231Kb)

    Résumé en français

    Le cancer bien différencié de la thyroïde est un cancer de bon pronostic après thyroïdectomie et traitement par radiothérapie interne vectorisée (RIV) à l'iode 131. Lors du traitement ablatif par l'iode 131, la thyroglobulinémie (Tg) est un marqueur tumoral capital dans le suivi de ces patients. La Tg après stimulation par TSH humaine recombinante (rhTSH) est régulièrement dosée avant l'administration d'iode 131 le 3ème jour (J3), donc en l'absence de radioactivité dans l'échantillon, et non le 5ème jour (J5) comme recommandé. Notre étude prospective évalue l'impact de cette pratique sur l'analyse de la réponse biologique (Tg) à un an après rhTSH à J5. Notre étude a porté sur 140 patients traités par thyroïdectomie ; nous avons dosé, pour tous les patients la Tg à J3, J5 et lors du bilan à un an après le traitement ablatif à l'iode 131. Les dosages de Tg sérique ont été réalisés en utilisant le même dosage IRMA et normalisés sur la norme européenne de référence (CRM457). Les courbes ROC ont permis de définir les valeurs seuils de Tg à J3 (2,55) et de Tg à J5(3,65) avec une aire sous la courbe de 0,66 dans les deux cas. Une modélisation par régression logistique a montré que seule la valeur de Tg mesurée avant la RIV à l'iode 131 (Tg à J3) est retenue pour le modèle final (OR=3,8 95%CI=[1,7 ;8,47] p<0,001). Notre étude montre que le choix de la Tg de référence, dosée à J3 ou à J5, a une conséquence différente sur l'analyse de la réponse au traitement ablatif. Compte tenue des incertitudes liées à la pharmacodynamie de la TSH et à la radiolyse de la Tg, il est nécessaire d'avoir un recul plus important pour pouvoir préconiser, de façon définitive, un dosage à J3 ou à J5.

    Date de soutenance: 24 Avril 2014
    Directeur(s) de thèse: Brillouet, Séverine
    Sujet(s): Pharmacie
    Facultés: Pharmacie
    Mots-clés libres: Radiopharmacie - Cancer bien différencié de la thyroide - Radiothérapie interne vectorisée - Iode 131 - Thyroglobuline - Dosage de la Thyroglobuline
    Déposé le: 21 Jan 2015 15:19

    Actions (login required)

    Voir document