Logo Logo

Le consentement éclairé en odontologie chez la personne vulnérable

Oulès, Stéphane (2012) Le consentement éclairé en odontologie chez la personne vulnérable. Thèse d'exercice en Dentaire, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (802Kb)

    Résumé en français

    L'acte de soins est une atteinte à l'intégrité corporelle qui impose de recueillir le consentement libre et éclairé du patient. Il est nécessaire au préalable de l'informer avec précision sur l'intervention envisagée, mais une personne vulnérable n'est pas toujours en mesure de comprendre cette information. Dans le cas d'un mineur ou d'un majeur sous tutelle, il appartient respectivement aux détenteurs de l'autorité parentale ou au tuteur légal de consentir au traitement. Lorsque la personne n'est pas en état d'exprimer sa volonté, le chirurgien-dentiste doit informer au préalable la personne de confiance, la famille ou l'un des proches. Dans tous les cas, le praticien doit faire son possible pour rechercher l'adhésion de son patient, quel que soit son état de vulnérabilité. Il convient d'évaluer systématiquement la capacité du patient afin d'adapter le contenu de l'information à ses facultés de compréhension.

    Date de soutenance: 19 Novembre 2012
    Directeur(s) de thèse: Hamel, Olivier
    Sujet(s): Dentaire
    Facultés: Chirurgie dentaire
    Mots-clés libres: Consentement éclairé - Personne vulnérable - Autonomie - Capacité
    Déposé le: 10 Dec 2012 14:19

    Actions (login required)

    Voir document