Logo Logo

Maladies infectieuses lors des campagnes napoléoniennes d'Égypte et de Russie

Desbois, Lorène (2014) Maladies infectieuses lors des campagnes napoléoniennes d'Égypte et de Russie. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (6Mb)

    Résumé en français

    En mai 1798, l'armée d'Orient, composée de 35 000 hommes quitta Toulon pour l'Égypte. En 1801, les derniers soldats quittèrent le sol égyptien : 24 000 des 35 000 hommes que comptait l'armée au départ revinrent, beaucoup en mauvaise santé. Au printemps 1812 une armée de 614 000 hommes issus de " vingt nations " part vers la Russie. Début décembre 1812, seuls 35 000 hommes franchirent la Bérézina, marquant la fin de la campagne. Ce sont les deux campagnes napoléoniennes les plus éloignées de la France, menées à des moments clés. Cette revue de la littérature tente de comprendre dans quelle mesure les maladies infectieuses ont participé à ce désastre. Les maladies, telles que la peste en Egypte, et le typhus en Russie furent responsables de près de la moitié des décès. L'armée fut également victime des conditions hostiles et du système défaillant de santé des armées, pressuré par les contraintes militaires. Malgré cela, les médecins ont adapté leurs soins au lit du malade, tentant d'endiguer les épidémies par des moyens d'isolements et des traitements hélas peu efficaces. Les maladies ont à la fois bouleversé l'échiquier politique européen et la pratique de la médecine, qui a entamé sa révolution au XIXe siècle.

    Date de soutenance: 16 Décembre 2014
    Directeur(s) de thèse: Birebent, Jordan
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Histoire de la médecine - Peste - Typhus - Épidémies - Larrey - Desgenettes - Grande armée - Napoléon - Égypte - Russie
    Déposé le: 19 Jan 2015 14:49

    Actions (login required)

    Voir document