Logo Logo

TIPS pour préparer à la chirurgie : étude rétrospective d'une série de 30 patients atteints de cirrhose avec hypertension portale

Fares, Nadim (2014) TIPS pour préparer à la chirurgie : étude rétrospective d'une série de 30 patients atteints de cirrhose avec hypertension portale. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (870Kb)

    Résumé en français

    Objectif : la morbidité et la mortalité de la chirurgie chez les patients atteints de cirrhose avec hypertension portale (HTP) sont augmentées. En traitant l'HTP, le TIPS pourrait améliorer les conditions de la chirurgie et diminuer la morbidité postopératoire. L'objectif principal de ce travail était de décrire les résultats des interventions avec pose d'un TIPS néoadjuvant afin d'évaluer le taux d'échec de cette procédure. Patients et Méthodes : les dossiers de tous les patients traités par TIPS entre 01/2005 et 03/2013 ont été revus. Seuls les patients traités par TIPS dédié à la préparation à une chirurgie ont été retenus. Le critère de jugement principal était l'évaluation du taux d'échec de la procédure, défini comme l'impossibilité de mener l'intervention prévue quelle qu'en soit la cause, ou la survenue d'une décompensation hépatique persistante plus de 3 mois après la chirurgie. Les objectifs secondaires étaient d'évaluer le taux de complications postopératoires, la survie globale à 3 et 12 mois, et de rechercher des paramètres prédictifs d'échec de la procédure. Résultats: 30 patients consécutifs ont eu un TIPS néoadjuvant (10% des indications de TIPS). L'âge moyen était de 62 ± 6 ans, le score de Child-Pugh de 6,6 ± 1,6 et le MELD de 10,5 ± 3,3. Les interventions envisagées étaient : des résections digestives (n=12, 40%) ou hépatiques (n=7, 23%), une chirurgie pariétale (n=6, 20%), une endoscopie interventionnelle à risque (n=3, 10%), une chirurgie extra-abdominale (n=2, 7%). L'intervention prévue a été réalisée chez 25 patients (83%) avec un délai médian de 27 jours après le TIPS. Trois patients ont présenté une décompensation hépatique persistante à 3 mois. Le taux d'échec de la procédure a été de 27% (8/30). Huit patients (32%) ont présenté des complications postopératoires principalement locales (n = 6). La survie à 3 et 12 mois des patients opérés (n=25) était respectivement de 96% et 79%. Celle-ci était meilleure pour les interventions non hépatiques comparée à la chirurgie hépatique (90% contre 40% respectivement p=0,01). En analyse multivariée, seul l'antécédent d'encéphalopathie était associé à l'échec de la procédure (HR= 9,6 p = 0,01). Conclusion : chez des patients sélectionnés, la pose d'un TIPS permet d'envisager un geste invasif qui aurait pu être récusé en raison d'une hypertension portale significative.

    Date de soutenance: 19 Septembre 2014
    Directeur(s) de thèse: Bureau, Christophe
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Cirrhose - Hypertension portale - TIPS - Chirurgie
    Déposé le: 17 Dec 2014 11:13

    Actions (login required)

    Voir document