Logo Logo

L'obésité abdominale est associée au risque de thrombose de la veine porte

Laurent, Julie (2014) L'obésité abdominale est associée au risque de thrombose de la veine porte. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1516Kb)

    Résumé en français

    Introduction : à l'heure actuelle, près de 30% des cas de thromboses de la veine porte (TVP) sont idiopathiques malgré une enquête étiologique complète. Il a déjà été décrit une association entre la maladie thromboembolique veineuse et le syndrome métabolique, et plus particulièrement avec l'obésité. L'objectif de ce travail était de mesurer les éléments du syndrome métabolique chez des patients atteints d'une TVP et de comparer la prévalence de ces paramètres entre trois groupes : TVP secondaire à un facteur causal identifié, TVP classée idiopathique et une population témoin issue de la population générale. Patients et méthodes : entre Juillet 2003 et Janvier 2014, tous les patients hospitalisés ou adressés en consultation dans notre centre avec une TVP aiguë ou chronique, sans cirrhose ni cancer au moment du diagnostic, ont été inclus. Les caractéristiques des patients et les causes de TVP ont été recueillies à l'inclusion. La population témoin a été formée en sélectionnant des individus dans une base de données du Laboratoire d'épidémiologie et de santé communautaire du CHU de Toulouse et appariée aux malades sur l'âge et le sexe. Résultats : soixante dix neuf patients avec TVP ont été inclus : 40 dans le groupe avec cause identifiée et 39 dans le groupe idiopathique. L'âge des groupes de patients et de témoins étaient en moyenne similaires (51 ans) comme la proportion de femmes (32%). La prévalence du syndrome métabolique, selon la définition NCEP-ATP III, était de 25.6% dans le groupe TVP avec cause et de 47,4% dans le groupe idiopathique (p < 0.05) qui différait lui-même (p<0.001) de son groupe témoin (12.8%). Le tour de taille et l'indice de masse corporelle étaient plus élevés dans le groupe TVP idiopathique par rapport à ceux du groupe TVP avec cause (104,5 vs 93,2 cm, p<0.001et 29.4 vs 25.0 kg/m², p<0.001) et au groupe témoin (104,5 vs 89,8 cm, p<0.001 et 29.4 vs 26.0 kg/m², p<0.004). Le surpoids était observé chez 79,5 % des patients dans le groupe TVP idiopathique contre 43,6 % dans le groupe TVP avec cause (p<0,002) et chez 59% des témoins (p<0.02). La surface moyenne de graisse viscérale tomodensitométrique était supérieure dans le groupe TVP idiopathique comparée à celle du groupe TVP avec cause (18,2 cm² vs 12,6 cm², p < 0,003). Considérant l'ensemble des composants du syndrome métabolique, le tour de taille était celui qui était le plus discriminant entre TVP idiopathiques et TVP avec cause [OR : 3,77 (1,77-8,03)] et par rapport à des témoins [OR : 4,72 (1,94-11,5)]. Conclusion : l'obésité abdominale est un facteur associé au risque de thrombose de la veine porte et pourrait représenter la première cause de thrombose digestive.

    Date de soutenance: 24 Octobre 2014
    Directeur(s) de thèse: Bureau, Christophe
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Thrombose de la veine porte - Obésité abdominale - Syndrome métabolique
    Déposé le: 17 Dec 2014 11:00

    Actions (login required)

    Voir document