Logo Logo

Valeur pronostique du statut motivationnel et d'un programme ETP (programme ETIC) chez les patients insuffisants cardiaques : apport du registre APET CARDIOMIP

Pouche, Marion (2014) Valeur pronostique du statut motivationnel et d'un programme ETP (programme ETIC) chez les patients insuffisants cardiaques : apport du registre APET CARDIOMIP. Thèse d'exercice en Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2058Kb)

    Résumé en français

    Objectif : étudier l'influence du stade de Prochaska sur la morbi-mortalité, et sur le bénéfice d'un programme d'ETP chez des patients insuffisants cardiaques chroniques. Matériels et méthodes : Entre janvier 2010 et mars 2014, dans 12 centres de Midi Pyrénées, plus de 700 patients ont été inclus dans le programme d'ETP ETIC. Du fait d'un manque de renseignement clinique, nous avons limité notre étude aux 139 patients inclus au CHU Toulouse. Le critère de jugement principal est un critère combiné (mortalité et hospitalisations en cardiologie non programmées). Les critères de jugement secondaires sont la mortalité, les hospitalisations non programmées en cardiologie toutes causes et les hospitalisations pour décompensation cardiaque. Concernant les patients transplantés, une première analyse les considère décédés le jour de leur transplantation, une deuxième arrête leur suivi le jour de leur transplantation et lors de la troisième, nous les excluons. Résultats : chez les patients en " changement " (Prochaska préparation et action), on note une surmortalité (HR= 2,73, IC95% : 1.02-7.36, p=0,0467). Cette différence est liée aux patients transplantés qui ont tous un stade de motivation en changement. Une fois exclus, il n'existe plus de différence significative sur la morbi-mortalité, mais une différence en terme de participation aux séances d'ETP (81% chez les patients en changement versus 65% chez les patients en " pré changement ", p=0.015). Chez les patients éduqués " en changement ", après exclusion des patients transplantés, il existe une tendance potentiellement pertinente avec une diminution de 13% du critère composite (HR=0.87, IC95% : 0.53-1.40, p=0.556), de 20% de la mortalité et des hospitalisations non programmées toutes causes (HR=0.78, IC95% : 0.17-3.52, p=0.752 et HR= 0.81, IC95% : 0.49-1.33, p=0,404 respectivement) et de 25 % des hospitalisations pour décompensation cardiaque (HR=0.75, IC95% : 0.38-1.47, p=0.407). L'analyse multivariée retrouve deux groupes de patients éduqués à risque d'évènements : les patients insuffisants rénaux (HR=10, IC95% : 5.81-17.19, p<0.0001) et les patients ayant un haut niveau de connaissance avant ETP (HR=1.56, IC95% : 1.19-2.41, p=0.0012). Conclusions : l'ETP a fait ses preuves dans l'insuffisance cardiaque chronique, pathologie fréquente, grave, handicapante et coûteuse, en terme de survie, de qualité de vie et réduction des hospitalisations. Nous n'avons pu montrer un lien significatif mais il existe une tendance à l'amélioration chez les patients en changement. Il faut donc faire évoluer la motivation des patients en "pré changement", les considérer plus fragiles, avoir un suivi plus rapproché. L'ETP doit être adaptée et individualisée à chaque patient et doit faire partie intégrante de leur prise en charge globale.

    Date de soutenance: 31 Octobre 2014
    Directeur(s) de thèse: Pathak, Atul
    Sujet(s): Médecine spécialisée
    Facultés: Purpan
    Mots-clés libres: Education thérapeutique - Insuffisance cardiaque chronique - Stade motivationnel de Prochaska - Morbi-mortalité
    Déposé le: 17 Dec 2014 10:56

    Actions (login required)

    Voir document