Logo Logo

Affinité sérotoninergique 5-HT2C et risque de diabète médicamenteux : étude de Pharmacoépidémiologie-Pharmacodynamie (PE-PD) dans la base de PharmacoVigilance de l'OMS

Montastruc, François (2014) Affinité sérotoninergique 5-HT2C et risque de diabète médicamenteux : étude de Pharmacoépidémiologie-Pharmacodynamie (PE-PD) dans la base de PharmacoVigilance de l'OMS. Thèse d'exercice en Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1448Kb)

    Résumé en français

    Contexte : les mécanismes pharmacodynamiques à l'origine des diabètes médicamenteux sous neuroleptiques ne sont pas clairement établis. Des données pharmacodynamiques expérimentales nous ont conduits à faire l'hypothèse d'une implication du récepteur sérotoninergique 5-HT2C. Objectif : Evaluer une association entre le niveau d'affinité pour le récepteur 5-HT2C de certains psychotropes et la notification d'un diabète avec ces médicaments. Méthodes : à partir de la base de données de pharmacovigilance de l'OMS, Vigibase(tm), nous avons identifié les observations enregistrées durant la période du 01/01/1994 au 29/03/2013, correspondant à une liste de 15 médicaments psychotropes d'affinité 5-HT2C connue. Nous avons recherché une disproportionnalité entre le niveau d'affinité 5-HT2C et la notification de diabète à l'aide de modèles de régression logistique. Le premier modèle ajustait sur les facteurs cliniques de confusion (Modèle A) et le deuxième intégrait, en plus, les autres affinités réceptorielles (5HT2A, 5HT1A, D2, D3, a1et a2). Résultats : parmi les 100 966 notifications, 1 790 (1,77%) correspondaient à un effet indésirable de type diabète médicamenteux. Nous avons retrouvé une association significative et croissante entre le niveau d'affinité 5-HT2C et les notifications de diabète. Dans le modèle A, par rapport à une affinité 5-HT2C faible (référence), le rapport de cote (RC) pour une affinité 5-HT2C moyenne était de 2,98 (IC 95% [2,54-3,48]) et celui pour une affinité 5-HT2C importante de 5,85 (IC 95% [5,03-6,80]). Ces résultats étaient renforcés par le modèle B : RC = 3,15 (IC 95% [2,54-3,91]) pour une affinité moyenne, RC = 7,07 [5,79-8,64] pour une affinité importante. Conclusions : ce travail illustre une méthode d'étude de type pharmacoépidémiologie-pharmacodynamie (étude PV-PD). Il établit une association entre le niveau d'affinité 5-HT2C et les notifications de diabète dans Vigibase(tm). Des études intégrant le niveau d'activité d'autres médicaments pour le récepteur 5-HT2C pourront compléter cette étude.

    Date de soutenance: 12 Septembre 2014
    Directeur(s) de thèse: Lapeyre-Mestre, Maryse
    Sujet(s): Médecine spécialisée
    Facultés: Purpan
    Mots-clés libres: 5-HT2C - Affinité - Diabète - Vigibase(r) - Disproportionnalité
    Déposé le: 17 Dec 2014 10:30

    Actions (login required)

    Voir document