Logo Logo

Histoire naturelle et facteurs prédictifs précoces de fistule pancréatique grave après duodéno-pancréatectomie céphalique

Cuellar, Emmanuel (2014) Histoire naturelle et facteurs prédictifs précoces de fistule pancréatique grave après duodéno-pancréatectomie céphalique. Thèse d'exercice en Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2657Kb)

    Résumé en français

    But : étude de l'histoire naturelle et des facteurs prédictifs précoces de fistule pancréatique grave après duodéno-pancréatectomie céphalique (DPC). Patients et méthode : étude rétrospective monocentrique entre 2003 et 2014 incluant tous les patients opérés d'une DPC. Le critère de jugement principal de cette étude était l'apparition d'une fistule pancréatique (FP) grave (grades B et C) en post-opératoire d'une DPC selon la définition internationale. Les facteurs de risque de FP et prédictifs de FP graves ont été recherchés par une analyse univariée et multivariée, et leurs seuils déterminés par des courbes ROC. Résultats : sur 182 patients inclus, 50 (27,5%) ont présenté une fistule pancréatique. La mortalité était de 4,4%, avec 20,9 % de reprises chirurgicales et 9,9 % de gestes de radiologie interventionnelle. Dans les FP, ces chiffres étaient de 10 %, 52 %, et 16%. Les facteurs de risque indépendants de fistule pancréatique étaient le sexe masculin (Odds Ratio de 3,04 (1,40-6,35)) et un parenchyme pancréatique mou (Odds Ratio de 3,68 (1,45-9,89)). Chez les patients présentant une fistule pancréatique, le délai médian de fermeture de la FP était significativement plus long chez les patients ayant une FP grave, grade B ou C (23 jours), par rapport aux patients ayant une fistule de grade A (5 jours). Le seul facteur prédictif précoce indépendant de FP grave retrouvé était un rapport entre la lipase dans le liquide de drainage et la lipasémie au premier jour post-opératoire (RL1) supérieur à 10,6 avec un Odds Ratio de 10,22 ? (2,06-63,38) ; p=0,0042?. La sensibilité de ce seuil dans la détection des FP graves était de 91% avec une valeur prédictive positive de 86%. Conclusion : les FP graves (grade B et C) sont la complication majeure de la DPC. Le rapport RL1 > 10,6 est un facteur prédictif précoce indépendant de FP grave

    Date de soutenance: 07 Octobre 2014
    Directeur(s) de thèse: Muscari, Fabrice
    Sujet(s): Médecine spécialisée
    Facultés: Purpan
    Mots-clés libres: Duodéno-pancréatectomie céphalique - Fistule pancréatique - Mortalité - Morbidité - Facteurs prédictifs - Traitement
    Déposé le: 16 Dec 2014 16:14

    Actions (login required)

    Voir document