Logo Logo

Le dernier recours : une face méconnue de l'exercice de la médecine générale. Etude qualitative menée auprès des médecins généralistes de Midi-Pyrénées du mois de janvier au mois d'août 2014

Tissot, Claudie and Flageollet, Myriam (2014) Le dernier recours : une face méconnue de l'exercice de la médecine générale. Etude qualitative menée auprès des médecins généralistes de Midi-Pyrénées du mois de janvier au mois d'août 2014. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (727Kb)
    [img]
    Preview
    PDF
    Télécharger (92Kb)
      [img]
      Preview
      PDF
      Télécharger (84Kb)

        Résumé en français

        Introduction : l'étendue du champ d'action du médecin généraliste est vaste et bien qu'il soit un professionnel du premier recours, ne serait-il pas aussi concerné par le "dernier recours" ? Notre objectif est de définir le concept de dernier recours (DR) en médecine générale et le vécu qu'en ont les médecins généralistes (MG). Méthode : étude qualitative auprès de MG de Midi-Pyrénées, réalisation de 3 focus groups et de 2 entretiens individuels semi-dirigés de janvier à août 2014. Résultats : les MG se sont reconnus dans le DR quel que soit leur mode et leur lieu d'exercice. Ils l'identifient dans des situations où ils sont seuls, sans soutien et où il n'existe pas de prise en charge définie. Parfois, le DR est lié à un mode de fonctionnement : il n'y a que le MG disponible à ce moment pour répondre à la question du patient. A d'autres moments, ils pensent que les patients les choisissent en DR pour leur disponibilité, leurs connaissances de leur milieu de vie, la relation de confiance centrée sur l'humain. Les MG vivent difficilement ces situations qui les mettent en échec et face à leurs limites. Ils n'ont pas envie de revendiquer ce rôle et cherchent par tous les moyens à en sortir. Ils font appel à leurs réseaux professionnels informels en priorité et ils valorisent le travail en équipe pour le partage des décisions et des compétences qu'ils leur offrent. La parole et l'échange sont leurs moyens préférentiels pour exprimer leurs affects et partager leurs expériences. Leurs ressources professionnelles et personnelles sont des piliers indispensables aux MG pour affronter les situations de DR. Quand les médecins réussissent à recréer du lien autour du patient en situation de DR, ils sont alors heureux de faire ce métier. Conclusion : le dernier recours correspond à une réalité du métier de médecin généraliste, difficile à exprimer. Mettre des mots sur ces situations peut permettre aux MG de les identifier et de diminuer leur mal-être.

        Date de soutenance: 29 Octobre 2014
        Directeur(s) de thèse: Escourrou, Brigitte
        Sujet(s): Thèses > Médecine générale
        Facultés: Facultés > Rangueil
        Mots-clés libres: Médecin généraliste - Dernier recours - Conditions d'exercice - Relation médecin patient - Attitudes d'adaptation - Réseau
        Déposé le: 04 Feb 2015 14:32

        Actions (login required)

        Voir document