Logo Logo

Les prescriptions médicamenteuses en EHPAD : étude un jour donné dans deux EHPAD, à propos de 160 patients

Silvera, Sabine (2014) Les prescriptions médicamenteuses en EHPAD : étude un jour donné dans deux EHPAD, à propos de 160 patients. Thèse d'exercice en Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1518Kb)

    Résumé en français

    Introduction : notre travail est la conséquence de la volonté d'optimisation de la gestion de la prescription médicamenteuse dans deux EHPAD du bassin de Muret, en Haute-Garonne. Préalablement à la mise en place du circuit de PDA (Préparation des Doses à Administrer), nous avons établi un état des lieux de la prescription médicamenteuse dans ces deux EHPAD. Méthode : notre étude d'observation, multicentrique et rétrospective, s'est fondée sur l'analyse des prescriptions médicamenteuses pour le traitement des pathologies chroniques, sur les ordonnances prescrites à 160 résidents des deux EHPAD un jour donné. Résultats : 1219 prescriptions ont été analysées sur 160 ordonnances. 348 médicaments différents, soit 247 molécules différentes ont été prescrits dans les deux EHPAD. 6 pathologies chroniques ont été traitées par patient, et sur les ordonnances sont prescrits en moyenne 7 médicaments. Les anti-hypertenseurs sont les plus représentés avec 24 molécules différentes. Parmi les médicaments les plus prescrits : anti-hypertenseurs (70%), benzodiazépines (40-55%), anti-dépresseurs (44-47%). Discussion : nous avons établi plusieurs points sur lesquels un travail d'amélioration pourrait être entrepris. Les médicaments prescrits sont diverses : la création d'une liste de médicaments de référence, utilisable par les médecins traitants des résidents des deux EHPAD et préalable à la mise en place du circuit PDA, devrait permettre d'optimiser la prescription médicamenteuse dans les deux EHPAD. Des améliorations pourraient être entreprises quant aux traitements de certaines pathologies chroniques, telles que l'hypertension artérielle ou la dépression, au cas par cas. Trop de médicaments sont encore prescrits aux résidents ; le travail, complexe, sur la diminution de cette polymédication, facteur de risque d'effets médicamenteux indésirables, est à poursuivre.

    Date de soutenance: 20 Octobre 2014
    Directeur(s) de thèse: Bismuth, Michel
    Sujet(s): Médecine générale
    Facultés: Rangueil
    Mots-clés libres: Prescription médicamenteuse - Personnes âgées - Pathologies chroniques - EHPAD
    Déposé le: 25 Nov 2014 12:08

    Actions (login required)

    Voir document