Logo Logo

Neuropathies optiques inflammatoires de l'enfant : facteurs pronostiques d'une évolution péjorative

Mizzi, Marie (2014) Neuropathies optiques inflammatoires de l'enfant : facteurs pronostiques d'une évolution péjorative. Thèse d'exercice en Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (3021Kb)

    Résumé en français

    Peu de données pédiatriques existent sur les neuropathies optiques inflammatoires (NOI), affection rare chez l'enfant mais pouvant être source de séquelles ophtalmologiques. Nous rapportons une étude multicentrique rétrospective dont l'objectif principal était de déterminer les facteurs pronostiques de mauvaise évolution des NOI, sur le plan ophtalmologique (séquelles visuelles), ou neurologique (diagnostic de sclérose en plaques). 102 enfants atteints de NOI entre 1990 et 2012, ont été suivis en moyenne pendant 24 ± 31 mois. 66% étaient des filles, l'âge médian était de 11ans (3-16). Les étiologies principales étaient les NOI isolées (58%) et la sclérose en plaques (SEP) (22%). On retrouvait 27% de guérison à 1 an en cas de SEP contre 90% pour une NOI isolée (p<0,01). Avoir plus de 10 ans était fortement associé à une évolution vers la SEP (30% vs 3%, p<0,01). Notre cohorte est la plus importante des NOI de l'enfant à ce jour. Etiologie et âge semblent être les facteurs pronostiques les plus significatifs. Une étude prospective nationale est nécessaire pour harmoniser les prises en charge diagnostique, thérapeutique et le suivi de ces enfants.

    Date de soutenance: 23 Mai 2014
    Directeur(s) de thèse: Cheuret, Emmanuel
    Sujet(s): Médecine spécialisée
    Facultés: Purpan
    Mots-clés libres: Névrites optiques - Enfant - Sclérose en plaques - Facteurs pronostiques
    Déposé le: 20 Nov 2014 18:16

    Actions (login required)

    Voir document