Logo Logo

Evolution de la composition corporelle de personnes vivant avec le VIH sous traitement antirétroviral continu

Lansalot-Matras, Pauline (2014) Evolution de la composition corporelle de personnes vivant avec le VIH sous traitement antirétroviral continu. Thèse d'exercice en Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1662Kb)

    Résumé en français

    Nous avons étudié l'évolution de la composition corporelle (densité osseuse, masse grasse et masse maigre), de 447 patients vivant avec le VIH sous traitement antirétroviral continu. La maladie de la majorité des patients était contrôlée. La perte moyenne de densité osseuse sur plus de 3 ans était de 1%. Plus de 20% des patients ont perdu plus de 0.04g/cm² de densité osseuse lombaire pendant la période de suivi. Nous avons essayé de définir le profil des patients les plus exposés à une perte de masse osseuse : être une femme, avoir un taux de CD4 sous la barre des 350/mm³, et avoir bénéficié de plusieurs lignes thérapeutiques. La majorité de nos patients avaient une maladie contrôlée, un traitement stable, un haut niveau de CD4 ; ces trois facteurs étaient la garantie d'une stabilité de la densité osseuse.

    Date de soutenance: 24 Octobre 2014
    Directeur(s) de thèse: Bernard, Jacques
    Sujet(s): Médecine générale
    Facultés: Rangueil
    Mots-clés libres: Densité osseuse - VIH - Masse grasse - Masse maigre - Lipodystrophie - Ténofovir - Comorbidités
    Déposé le: 13 Nov 2014 14:44

    Actions (login required)

    Voir document