Logo Logo

Impact de la réorganisation de la permanence des soins en Haute-Garonne en janvier 2013

Vaissié, Christine (2014) Impact de la réorganisation de la permanence des soins en Haute-Garonne en janvier 2013. Thèse d'exercice en Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (1528Kb)

    Résumé en français

    Au 2 janvier 2013, la réorganisation de la PDSA en Haute-Garonne est entrée en vigueur avec une restructuration des bassins de santé et une réduction des effecteurs de garde. Elle a pour objectif d'améliorer la qualité et la sécurité de la réponse apportée aux patients, d'assurer une couverture complète et homogène pour le département en améliorant la lisibilité du dispositif pour la population, et d'optimiser la prise en charge des urgences et des soins non programmés. L'objectif principal de cette étude est de comparer l'activité de la Régul'31, l'activité des effecteurs, l'activité des SAU et l'activité des ambulances privées lors des horaires de la PDSA dans la Haute-Garonne, au cours des 2ième et 3ième trimestres de l'année 2012 et 2013. Cette étude épidémiologique, observationnelle, rétrospective, analytique retrouve une augmentation de l'activité de la Régul'31 en 2013 (+8,4%), avec une augmentation des conseils (+13,1%) et d'orientation vers un SAU (+19,4) et une diminution de l'envoi d'effecteur (-2,9%). En soirée, en nuit profonde et les dimanches et jours fériés, le même profil de décisions se retrouve. L'activité des effecteurs est en diminution (visites -12,1% ; consultations -1,1%) surtout en nuit profonde sauf pour le bassin toulousain où les visites augmentent (+16,5%). L'activité des SAU augmente sur tous les horaires de PDSA (+3,4%) et particulièrement en nuit profonde (+5,2%). L'activité des ambulances privées n'est pas un bon indicateur pour suivre l'évolution de cette réorganisation. La diminution des effecteurs en nuit profonde a engendré une augmentation du nombre de conseils et d'orientation vers les urgences. Une part des actes régulés n'a pas de régulateur identifié. Il serait intéressant de compléter notre étude avec une enquête auprès des patients sur le ressenti de cette réforme, leur besoin, leur réaction vis-à-vis de la réduction du nombre de médecins en période de PDSA.

    Date de soutenance: 30 Juin 2014
    Directeur(s) de thèse: Poinot, Philippe
    Sujet(s): Médecine générale
    Facultés: Rangueil
    Mots-clés libres: Permanence des soins ambulatoires - Haute-Garonne - Épidémiologie - Activité effecteur - Régulation - SAU - Ambulance privée
    Déposé le: 04 Nov 2014 12:46

    Actions (login required)

    Voir document