Logo Logo

La santé des médecins généralistes libéraux français. A partir d'une étude de la littérature de 2003 à 2013

Gallice, Laurianne (2014) La santé des médecins généralistes libéraux français. A partir d'une étude de la littérature de 2003 à 2013. Thèse d'exercice en Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (825Kb)

    Résumé en français

    De nombreux travaux ont été réalisés sur la santé des médecins en général. Une recherche dans la littérature française concernant les médecins généralistes libéraux français a permis de déterminer leur façon de prendre en charge leur santé en termes de prévention, dépistage, santé somatique et santé psychique. Des analyses quantitatives et qualitatives ont été étudiées. Résultats : 17 thèses, 8 enquêtes et 2 documents divers ont été analysés. Les médecins sont globalement satisfaits de leur santé (75%) mais beaucoup estiment leur prise en charge mauvaise (40%) et éprouvent une gêne concernant leur statut de patient. 2/10 n'ont pas de médecin traitant, 6-7/10 se sont auto-déclarés, traduisant un recours fréquent à l'auto- prescription (au moins 60% des cas). Les vaccinations sont plutôt à jour, 80% des femmes médecins réalisent régulièrement leurs examens de dépistage, mais 75% font leur FCU trop fréquemment et 80% des 40-49ans ont déjà réalisé une mammographie. Seuls 10 à 30% des plus de 50 ans ont réalisé le dépistage du cancer colorectal. 20% des médecins ont un tabagisme actif et 5% une consommation excessive d'alcool. Un tiers des médecins ont des problèmes de santé somatique chroniques, en particulier sur le plan cardio-vasculaire (10- 20%). Deux tiers des médecins sont stressés au quotidien et 5 à 10% souffrent de burn-out à un stade élevé. Pour y faire face : les anxiolytiques et hypnotiques (20% des médecins), la demande d'aide (peu utilisée), etc. Des pistes préventives sont aussi explorées. Des réflexions sont justement menées et des associations ont développé des programmes d'aide aux médecins en difficulté Les résultats de ces études sont concordants et montrent que la plupart des médecins généralistes, prennent eux-mêmes en charge leur santé. En termes de prévention, de dépistage et de santé somatique, les chiffres sont plutôt satisfaisants au regard des résultats retrouvés en population générale. Certains comportements sont peu rationnels, notamment les dépistages, ou la surconsommation médicamenteuse résultant de l'auto- prescription. Il apparaît une inquiétante détresse psychologique parmi les médecins. Les programmes d'aide sont les bienvenus.

    Date de soutenance: 03 Avril 2014
    Directeur(s) de thèse: Bismuth, Serge
    Sujet(s): Médecine générale
    Facultés: Rangueil
    Mots-clés libres: Santé - Médecin généraliste - Prévention - Comportement - Santé somatique - Santé psychique
    Déposé le: 10 Jun 2014 14:24

    Actions (login required)

    Voir document