Logo Logo

Relation médecin patient et recours aux médecines non conventionnelles. Etude qualitative à partir d'un panel de 11 patients

Zuily, Estelle (2014) Relation médecin patient et recours aux médecines non conventionnelles. Etude qualitative à partir d'un panel de 11 patients. Thèse d'exercice en Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1338Kb)

    Résumé en français

    Contexte : devant le recours croissant aux médecines non conventionnelles ce travail avait pour objectif de déterminer les caractéristiques de la relation médecin-malade qui y contribuent. Méthode : une étude qualitative par entretiens semi dirigés a été effectuée. Onze entretiens ont été réalisés, avec des patients consultant en homéopathie ou en médecine chinoise-acupuncture, jusqu'à saturation des données. Après analyses longitudinale, transversale et triangulation des données les résultats suivants ont été obtenus. Résultats : la première caractéristique retrouvée est la qualité de la communication, il en ressort un dialogue particulier et efficace. Le temps de consultation est un autre facteur de motivation, il est long, et surtout adapté à la demande. La relation est majoritairement de type délibératif cependant dans certaines situations un médecin expert est recherché. Concernant le recours au MNC au sens large la relation médecin-malade n'est pas la motivation première qui est plutôt la recherche de thérapeutiques complémentaires. On note également une certaine méfiance vis à vis du médicament d'allopathie, ce qui semble être une tendance retrouvée en population générale. Les aspects préventifs, naturels et holistiques des MNC sont également recherchés. Enfin les patients de cette étude souhaitent voir cohabiter médecine conventionnelle et médecine non conventionnelle dans leur parcours médical, chaque type de prise en charge ayant un rôle particulier. Discussion : tous ces éléments amènent à s'interroger en particulier sur l'efficacité de la communication mais aussi sur la rémunération des consultations. Dans ce contexte la question de la validation scientifique des MNC se pose également, telle qu'elle est encouragée par l'OMS. Cette recherche d'écoute bienveillante, de temps, de partenariat, d'efficacité et d'innocuité fait écho à l'évolution sociétale actuelle qui demande au médecin conjointement technicité et humanité. Dans ce cadre les enseignements de l'approche centrée sur le patient qui visent à concilier écoute active et qualité technique paraissent être une piste importante à prendre en compte.

    Date de soutenance: 20 Mai 2014
    Directeur(s) de thèse: Bismuth, Micheland Escourrou, Brigitte
    Sujet(s): Médecine générale
    Facultés: Rangueil
    Mots-clés libres: Médecine générale - Relation médecin patient - Médecine non conventionnelles - Médecines alternatives et complémentaires
    Déposé le: 03 Jun 2014 12:28

    Actions (login required)

    Voir document