Logo Logo

Tuberculose : intérêt et place du dosage de l'isoniazide dans la pratique clinique

Negri, Lucie (2014) Tuberculose : intérêt et place du dosage de l'isoniazide dans la pratique clinique. Thèse d'exercice en Pharmacie, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img] PDF (L’auteur ne souhaite pas la mise en ligne de sa thèse. L’exemplaire papier peut être consulté ou emprunté à la BU Santé de Toulouse )
Restricted to Accès administrateur

Télécharger (43Kb)

    Résumé en français

    L'Isoniazide est un antituberculeux essentiel dans la prise en charge de la tuberculose. En raison de sa métabolisation hépatique par l'enzyme N-acétyltransférase 2, qui présente un polymorphisme génétique, les patients peuvent être caractérisés comme acétyleurs rapides, intermédiaires ou lents de l'Isoniazide. Comme pour toute molécule présentant une corrélation pharmacocinétique-pharmacodynamique, un faible index thérapeutique ainsi qu'une forte variabilité inter-individuelle, une adaptation posologique individuelle de l'Isoniazide pourrait être systématiquement réalisée lors de la mise en place d'un traitement antituberculeux comprenant l'Isoniazide. Dans les années 1980, plusieurs études concluaient qu'il n'y avait pas d'intérêt à adapter la posologie de l'Isoniazide au phénotype d'acétylation. La revue bibliographique réalisée dans le cadre de ce travail met en évidence que le phénotype d'acétylation lent représente un facteur de risque d'effets indésirables. De ce fait, le dosage de l'Isoniazide et son adaptation posologique présentent un intérêt pour les acétyleurs lents dans le but de minimiser le risque de toxicité. Une évaluation de la pratique du dosage d'Isoniazide a été réalisée au niveau du département de la Haute-Garonne. Entre 2009 et 2012, 383 personnes ont développé une tuberculose dans ce département. L'Isoniazide était inclus dans plus de 92% des protocoles thérapeutiques. Au cours de cette période, un dosage d'Isoniazide a été réalisé par le Laboratoire de Pharmacocinétique et Toxicologie Clinique du CHU Purpan (Toulouse) chez seulement 3,9% de ces patients. Les résultats obtenus ont montré que la posologie initiale en Isoniazide était adaptée aux capacités d'acétylation pour seulement 33,3% des patients prélevés. Pour la majorité des patients suivis par le Dispositif Départemental de Lutte Anti-Tuberculeuse, le dosage a été demandé devant un tableau d'élévation des paramètres hépatiques révélant une hépatotoxicité. Un arbre décisionnel a été réalisé et permet d'identifier les populations susceptibles de bénéficier d'un dosage d'Isoniazide dès le début ou en cours de traitement dans le but de limiter toute toxicité liée à l'Isoniazide.

    Date de soutenance: 09 Avril 2014
    Directeur(s) de thèse: Gandia, Peggyand Le Grusse , Jean
    Sujet(s): Pharmacie
    Facultés: Pharmacie
    Mots-clés libres: Isoniazide - Dosage d'Isoniazide - Isoniazidémie - Tuberculose - Adaptation posologique - N-AcétylTransférase 2 (NAT2) - Phénotype d'acétylation - Hépatotoxicité - Neurotoxicité - Acétyleur lent - Acétyleur rapide
    Déposé le: 10 Jun 2014 14:14

    Actions (login required)

    Voir document