Logo Logo

Dépistage du cancer du sein chez les femmes à risque élevé : performances des stratégies de dépistage. Revue systématique de la littérature

Vaissière, Raphaëlle (2014) Dépistage du cancer du sein chez les femmes à risque élevé : performances des stratégies de dépistage. Revue systématique de la littérature. Thèse d'exercice en Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (690Kb)

    Résumé en français

    Contexte : le cancer du sein est la cause la plus fréquente de décès par cancer chez la femme. Il n'existe pas de consensus sur les modalités de dépistage du cancer du sein chez les femmes à risque élevé. Objectif : comparer les performances des différentes stratégies de dépistage du cancer du sein chez les femmes à risque élevé. Méthode : revue systématique de la littérature. Les modalités de dépistage étaient la mammographie, l'échographie et l'IRM mammaire. Les critères de jugement étaient la performance des tests, la mortalité spécifique et le taux de stades avancés. La recherche a été effectuée sur Medline et les sites des sociétés savantes. Des grilles de lecture ont permis d'évaluer la qualité des études. Ce travail a été réalisé en collaboration avec la HAS. Résultats : 6 études de cohortes prospectives étaient incluses, ainsi que 2 métaanalyses et 2 revues de littérature. La sensibilité de l'IRM était supérieure à l'association mammographie-échographie, elle-même supérieure à la mammographie seule. L'IRM avait une spécificité comparable à l'association mammographie-échographie et inférieure à la mammographie. Pour les femmes âgées de 40 à 49 ans aux antécédents familiaux de cancer du sein ou de l'ovaire, une mammographie annuelle réduisait la mortalité spécifique à 10 ans de 40 à 55%. Chez les femmes de 50 à 74 ans, indépendamment de la densité mammaire et de l'utilisation d'un THM, la mammographie annuelle n'était pas plus efficace que la mammographie tous les 2 ans. Conclusion : les données permettent de comparer les performances des différents examens. Il existe peu de données en morbi/mortalité pour évaluer l'efficacité des examens de dépistage dans les différents groupes de femmes à risque élevé. Un consensus d'expert est nécessaire pour réaliser un arbre décisionnel.

    Date de soutenance: 26 Février 2014
    Directeur(s) de thèse: Freyens, Anneand Rouge Bugat, Marie-Eve
    Sujet(s): Médecine générale
    Facultés: Rangueil
    Mots-clés libres: Dépistage - Cancer du sein - Mammographie - Echographie - IRM mammaire - Risque élevé - Performances - Revue systématique de littérature
    Déposé le: 14 May 2014 17:10

    Actions (login required)

    Voir document