Logo Logo

Faut-il réaliser une échographie en urgence pour les entorses aigües de la cheville ?

Bakouche , Sarah (2014) Faut-il réaliser une échographie en urgence pour les entorses aigües de la cheville ? Thèse d'exercice en Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1218Kb)

    Résumé en français

    Objectif : évaluer le bénéfice fonctionnel éventuel d'un meilleur diagnostic de gravité initial documenté par échographie pour les entorses aigües du ligament collatéral latéral de la cheville. Matériel et méthodes : il s'agit d'une étude prospective randomisée et comparative, menée sur une période de 6 mois consécutifs. 53 patients consultant à l'accueil des urgences de notre institution avec un diagnostic clinique d'entorse latérale de la cheville ont été évalués cliniquement puis randomisés en deux groupes, seul le second bénéficiant d'une échographie de la cheville. La prise en charge thérapeutique était standardisée en fonction du stade de gravité clinique ou échographique Le critère de jugement principal était la présence d'une complication (douleur chronique ou instabilité) à 6 mois du traumatisme. Résultats : sur les 34 patients suivis, le taux de complication s'élevait à 50% dans le premier groupe, et à 37,5% dans le second ayant bénéficié d'une échographie. Il n'y avait pas de différence statistique significative entre les deux groupes. Conclusion : l'apport de l'échographie en urgence dans les entorses latérales de la cheville n'est pas suffisant ni contributif pour modifier la prise en charge des patients et améliorer leur pronostic.

    Date de soutenance: 17 Avril 2014
    Directeur(s) de thèse: Ponsot, Antoine
    Sujet(s): Médecine spécialisée
    Facultés: Purpan
    Mots-clés libres: Entorse - Cheville - Urgence - Echographie - Complications
    Déposé le: 03 Jun 2014 12:31

    Actions (login required)

    Voir document