Logo Logo

Cardiomyopathies rythmiques induites par les extrasystoles ventriculaires : caractéristiques, et facteurs prédictifs de réversibilité après ablation

Sadron Blaye-Felice, Marie-Adrienne (2013) Cardiomyopathies rythmiques induites par les extrasystoles ventriculaires : caractéristiques, et facteurs prédictifs de réversibilité après ablation. Thèse d'exercice en Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (1890Kb)

    Résumé en français

    Contexte : 5 à 10% des patients présentant de fréquentes extrasystoles ventriculaires (ESV) sont à risque de développer des cardiomyopathies secondaires (ESVi-CMP). Les déterminants de ces ESVi-CMP sont mal connus. Par ailleurs, tous les patients ne normalisent pas leur fraction d'éjection (FE) malgré un succès d'ablation par radiofréquence (RF) But: 1)Stratifier le risque d'ESVi-CMP grâce à des facteurs prédictifs d'ESVi-CMP 2)Comparer le degré de réponse échocardiographique (ETT) d'ESVi-CMP " pures " vs " impure " (mixte avec une cardiopathie structurelle autonome associée) 3)Evaluer les facteurs de réponse ETT après élimination des ESV par RF Méthodes : entre 2003 et 2012, 168 patients adressés pour ablation d'ESV fréquentes sur 4 centres (Toulouse, Bordeaux, Lausanne et Henri-Mondor) ont été inclus. 93(55.4%) présentaient une suspicion d'ESVi-CMP Résultats : au terme d'un suivi de 22±20 mois, 79% des patients présentent un succès rythmique. Aucune différence significative de succès (74% vs 82%), de réponse ETT (70% vs 79%), ou de ?FE (11±15% vs 14±9%) n'est visualisée entre le groupe des ESVi-CMP " pures " vs " impures ". Après analyse multivariée, sont indépendamment prédictifs d'ESVi-CMP : l'absence de palpitation (OR 9.09[3.45-33.33]), le nombre d'ESV>20000/24h (OR 5.40[1.98-14.70]), leur origine du VG (OR 4.12[1.53-11.11]) ou épicardique (OR 11.00[1.92-62.50]), leur axe droit inférieur (OR 2.31[0.85-6.27]), une largeur du QRS>100ms (OR 3.66[1.28-10.43]), un couplage de l'ESV>500ms (OR 3.11[1.14-8.55]), ou des ESV polymorphes (OR 10.40[1.05-103.05]). Une amplitude d'ESV>2mV (OR 19.2[1.84-200.00]) semble le seul facteur multivarié prédictif de remodelage inverse à l'ETT

    Date de soutenance: 08 Novembre 2013
    Directeur(s) de thèse: Maury, Philippe
    Sujet(s): Médecine spécialisée
    Facultés: Purpan
    Mots-clés libres: Premature ventricular complexes - Left ventricular dysfunction - Radiofrequency ablation
    Déposé le: 14 Nov 2013 12:56

    Actions (login required)

    Voir document