Logo Logo

Faisabilité, performances diagnostiques et intérêts de l'imagerie hybride TEP-IRM dans l'évaluation de la réponse à la radio-chimiothérapie concomitante chez les patientes avec un cancer du col utérin localement avancé

Chollet, Charlotte (2018) Faisabilité, performances diagnostiques et intérêts de l'imagerie hybride TEP-IRM dans l'évaluation de la réponse à la radio-chimiothérapie concomitante chez les patientes avec un cancer du col utérin localement avancé. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (5Mb)

    Résumé en français

    Objectif : analyser la faisabilité de la fusion TEP-IRM, ses performances diagnostiques et son intérêt dans l'évaluation de la réponse tumorale après chimio-radiothérapie chez les patientes présentant un cancer du col de l'utérus à un stade localement avancé. Matériel et Méthodes : trente et une patientes prises en charge au CHU de Toulouse et à l'Institut Paoli Calmettes à Marseille entre 2008 et 2015 ont été étudiées rétrospectivement. Un médecin nucléaire et un radiologue experts en onco-gynécologie ont relu les IRM et les TEP-TDM pré et post thérapeutiques séparément et fusionnés. Les performances diagnostiques ont été comparées à l'analyse anatomopathologique. Le degré de certitude diagnostique et l'impact de la fusion sur la confiance diagnostique ont été évalués par les médecins imageurs grâce à deux échelles de jugement de Likert. Ils ont également statué sur un éventuel changement d'interprétation grâce à la fusion. Résultats. La fusion PET-IRM a posteriori est faisable. Nous décrivons dans cette étude une méthodologie de fusion en deux niveaux permettant de limiter les décalages anatomiques. La fusion TEP-IRM a une sensibilité de 79% et une spécificité de 90%. La VPP est de 94%. Dans 45% des cas les médecins imageurs ont rapporté une amélioration de leur degré de certitude diagnostique grâce à la lecture des deux examens fusionnés. Ceci est d'autant plus vrai en cas de discordance entre l'IRM et la TEP-TDM. Un changement d'interprétation des examens était observé dans 31% des cas. Conclusion : la fusion TEP-IRM est faisable et améliore le niveau de confiance diagnostique du médecin imageur pour l'évaluation de la réponse à la radio-chimiothérapie concomitante dans les cancers du col localement avancés. Des études utilisant un système hybride de dernière génération seront nécessaires pour prouver sa supériorité à l'IRM et au TEP-TDM. Par ailleurs le développement de nouveaux biomarqueurs d'imagerie révolutionnera probablement bientôt le concept d'imagerie hybride TEP-IRM.

    Date de soutenance: 23 Octobre 2018
    Directeur(s) de thèse: Motton, Stéphanie
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Cancer du col utérin - Imagerie hybride TEP-IRM - Fusion - IRM - TEP-TDM - Réévaluation - Radio-chimiothérapie - Confiance diagnostique
    Déposé le: 04 Feb 2019 17:12

    Actions (login required)

    Voir document