Logo Logo

Vécu des hommes victimes de violences conjugales : Etude qualitative par entretiens semi-dirigés d'hommes ayant consulté à l'unité médico-judiciaire du CHU de Toulouse

Ploquin , Camille (2018) Vécu des hommes victimes de violences conjugales : Etude qualitative par entretiens semi-dirigés d'hommes ayant consulté à l'unité médico-judiciaire du CHU de Toulouse. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1005Kb)

    Résumé en français

    Titre : "Vécu des hommes victimes de violences conjugales : Etude qualitative par entretiens semi-dirigés d'hommes ayant consulté à l'Unité Médico-Judiciaire du CHU de Toulouse." Introduction : Les hommes sont concernés par les violences conjugales mais ils constituent une population encore peu connue. Objectif : L'objectif est d'explorer le vécu des hommes victimes de violences conjugales. Méthode : Il s'agit d'une étude qualitative réalisée par deux chercheurs. La population cible était les hommes majeurs victimes de violences conjugales ayant consulté à l'unité médico-judiciaire de Toulouse entre janvier et octobre 2017. Ils ont été recrutés par contact téléphonique puis interrogés par entretiens individuels semi-dirigés. Résultats : Neuf entretiens ont été réalisés. L'âge moyen des hommes était de 39 ans et la durée de relation moyenne avec l'auteur de violences était de 9,2 ans. Les hommes subissaient de nombreuses violences psychologiques. Les violences physiques apparaissaient secondairement et marquaient le point culminant de la violence conjugale. Les violences survenaient progressivement sans facteur déclenchant. Les hommes étaient portés à minimiser les actes de violences. Ils étaient progressivement privés de liens familiaux et amicaux. Ils mettaient en place des stratégies leur permettant de s'adapter. Leur identité personnelle d'homme était profondément touchée. Les hommes victimes se sentaient piégés par la société. Discussion : Les forces de cette étude sont l'implication de plusieurs chercheurs et le caractère original de la méthode. Les limites sont l'unique source de recrutement et le peu de variation de l'échantillon sur l'orientation sexuelle des participants. Engager d'autres études pour mieux comprendre le mécanisme de ces violences semble indispensable, afin de mettre en place une prévention et une prise en charge adaptées par les professionnels du droit et de la santé.

    Date de soutenance: 28 Septembre 2018
    Directeur(s) de thèse: Gimenez, Laetitiaand Savall, Frédéric
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Violences domestiques - Hommes victimes - Etude qualitative
    Déposé le: 10 Jan 2019 10:29

    Actions (login required)

    Voir document