Logo Logo

Apport de l'échographie-Doppler dans la période d'arrêt du traitement par propranolol oral pour les hémangiomes infantiles

Börjesson, Clothilde (2018) Apport de l'échographie-Doppler dans la période d'arrêt du traitement par propranolol oral pour les hémangiomes infantiles. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1936Kb)

    Résumé en français

    Introduction : Le propranolol oral (Pr) est le traitement de référence des hémangiomes infantiles (HI) compliqués. L'arrêt du Pr est envisagé à la fin de la période de croissance de l'HI mais celle-ci est parfois difficile à évaluer cliniquement. Une échographie-Doppler (ED) peut alors être utile pour mesurer l'activité vasculaire (AV) résiduelle. Objectif : Evaluer l'efficacité diagnostique de l'ED, pratiquée en période présumée de fin de prolifération de l'HI. Méthode : Etude rétrospective, observationnelle, monocentrique. Inclusion des HI traités par Pr entre 2009 et 2017, ayant eu une ED réalisée par un échographiste expert pour mesurer l'AV en période présumée de fin de croissance de l'HI. 2 situations distinctes étaient évaluées : Groupe 1 : ED réalisée en vue de l'arrêt du Pr Groupe 2 : ED réalisée après arrêt du Pr en cas de doute sur une récidive clinique Résultats : Inclusion de 30 enfants ayant réalisé 46 échographies. 24 retrouvaient une activité vasculaire résiduelle chez des enfants porteur cliniquement d'un HI actif, 24 ne retrouvaient pas d'activité vasculaire résiduelle et un HI non actif chez des patients porteurs d'HI involués (la période de surveillance a permis d'exclure les récidives). 4 échographies étaient faussement négatives. La sensibilité retrouvée était de 85%, la spécificité est de 95%. L'efficacité diagnostique globale de 89%. La contribution apportée à la décision thérapeutique de 82%. Discussion et conclusion : A notre connaissance, il n'existe qu'une seule étude prospective (31 cas) avec réalisation d'une ED pour le suivi des HI sous Pr. Celle-ci n'évaluait pas les récidives à distance. Dans notre étude, L'ED a une très bonne efficacité diagnostique (89%). L'ED est un examen simple, peu coûteux, non invasif, majoritairement contributif à la décision de poursuite / arrêt / reprise du Pr pour les HI traités, avec doute sur la fin de période de croissance.

    Date de soutenance: 18 Octobre 2018
    Directeur(s) de thèse: Dreyfus, Isabelle
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Hémangiome Infantile - Propranolol oral - Echographie-Doppler
    Déposé le: 07 Jan 2019 16:48

    Actions (login required)

    Voir document