Logo Logo

Evaluation de la prise en charge des pyélonéphrites aigües simples aux urgences du CHU de Toulouse et son suivi en ambulatoire

Darolles, Julia (2018) Evaluation de la prise en charge des pyélonéphrites aigües simples aux urgences du CHU de Toulouse et son suivi en ambulatoire. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse.)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (1542Kb)

    Résumé en français

    Introduction : les pyélonéphrites aigües (PNA) simples représentent un motif de consultation et de prescription d'antibiotiques fréquent en service d'urgences et en médecine de ville. Elles sont soumises à recommandations dans un contexte d'émergence accrue de résistances aux antibiotiques. Objectif : évaluer la prise en charge des PNA simples du diagnostic à la thérapeutique aux urgences et son suivi ambulatoire. Matériel et méthodes : étude monocentrique, rétrospective, descriptive, observationnelle au CHU de Toulouse et son suivi en médecine de ville en Midi-Pyrénées d'avril 2017 à septembre 2017. Résultats : nous avons inclus 153 patientes de 15 à 75 ans et contacté 116 médecins généralistes. Le choix de l'antibiothérapie probabiliste aux urgences, s'est porté préférentiellement sur les fluoroquinolones à 68% suivi des céphalosporines de 3e génération à 23%, en accord avec les recommandations actuelles. Pour adapter l'antibiothérapie à l'antibiogramme, un ECBU est requis. E. coli est le germe (70%) retrouvé le plus fréquemment sur celui-ci. 85% des ECBU étaient sensibles à l'antibiothérapie mise en place. Seulement 7% d'adaptation de l'antibiogramme a été porté à notre connaissance. Conclusion : cette étude montre une bonne application des recommandations concernant l'antibiothérapie. Mais elle a aussi révélé un manque de coordination entre les différents acteurs hospitaliers et ambulatoires concernant les résultats des ECBU réalisés aux urgences avec un faible nombre d'adaptation de l'antibiothérapie et notamment de désescalade thérapeutique. L'importance du lien hôpital-médecine de ville est réaffirmé dans un but d'épargne antibiotique et de suivi personnalisé du patient.

    Date de soutenance: 04 Mai 2018
    Directeur(s) de thèse: Liaigre-Ramos, Aline
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Pyélonéphrite aigüe - Adulte - Femmes - Urgences - Soins primaires - Recommandations - Antibiothérapie
    Déposé le: 11 Feb 2019 17:40

    Actions (login required)

    Voir document