Logo Logo

Anticorps anti-HLA de classe I "dénaturés" et anti-HLA de classe II DQ : effets pathogènes en transplantation

Le Gars Cargou, Marine (2016) Anticorps anti-HLA de classe I "dénaturés" et anti-HLA de classe II DQ : effets pathogènes en transplantation. Thèse d'exercice en Thèses > Pharmacie, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2047Kb)

    Résumé en français

    Malgré l'amélioration constante de l'immunosuppression, les échecs en transplantation restent nombreux. C'est le polymorphisme génétique du système HLA (Human Leukocyte Antigen) et en conséquence les différences existant entre le donneur et le receveur qui sont la principale cause des conflits immunitaires après transplantation allogénique. Des études récentes montrent une association importante entre les DSA (Donor Specific Antibodies) anti-DQ et les rejets d'organes sans que l'on puisse encore l'expliquer. Par ailleurs, la détection d'anti-HLA-I "dénaturés" dans le sérum d'individus conduit à diminuer les chances d'accès à la greffe mais ne semblent pas être délétères. Les mécanismes immunogènes des anti-DQ et anti-HLA-I "dénaturés" sont inconnus. Leur étude par des modèles cellulaires communs (cellules endothéliale, lymphocytes B) permettra peut-être de les décrire.

    Date de soutenance: 14 Novembre 2016
    Directeur(s) de thèse: Taupin, Jean-Luc
    Sujet(s): Thèses > Pharmacie
    Facultés: Facultés > Pharmacie
    Mots-clés libres: HLA - Anticorps - Immunisation - Transplantation - Rejet - Radeaux lipidiques
    Déposé le: 18 Dec 2018 11:14

    Actions (login required)

    Voir document