Logo Logo

Evolution temporelle du recours au service d'accueil des urgences du CHU de Toulouse pour raison traumatique, des personnes âgées de plus de 65 ans, selon leur provenance

Dubucs, Xavier (2018) Evolution temporelle du recours au service d'accueil des urgences du CHU de Toulouse pour raison traumatique, des personnes âgées de plus de 65 ans, selon leur provenance. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1600Kb)

    Résumé en français

    Les personnes âgées de plus de 65 ans représentent une part grandissante de nos populations et se distinguent par leurs hétérogénéités en termes d'autonomie et de lieu de vie. Cette population est fréquemment admise dans les services d'urgences, notamment pour raison traumatique qui constitue le premier motif de recours. Objectif : Evaluation temporelle des recours traumatiques des personnes âgées de plus de 65 ans, admis aux urgences, selon leur provenance. Méthode : Etude monocentrique, rétrospective, de tous les patients consécutifs de plus de 65 ans, admis aux services des urgences du CHU de Toulouse pour raison traumatique, entre 2013 à 2017. Catégorisation de leur provenance en distinguant leur mode de vie : seul à domicile, en famille à domicile, en EHPAD. Résultats : 20 741 patients ont été inclus avec un âge moyen à 81,8 ans (écart-type 9,1). 3785 (18,22 %) des patients vivaient seuls à domicile, 11 879 (57,3 %) en famille et 5077 (24,5 %) étaient des résidents d'EHPAD. Incidence cumulée du recours aux urgences en 2017 étaient de 74,1 pour 1000 habitants à domicile et de 407,7 pour 1000 résidents d'EHPAD. 33,3 % des résidents d'EHPAD étaient transférés durant les weekends. 10,1 % (1577 patients) des personnes à domicile contre 21,8 % (1109 patients) des transferts aux urgences des résidents d'EHPAD survenaient en nuit profonde (p < 0,001). La première cause de recours était les traumatisme crânien (32,0 %), suivie des plaies cutanéo-muqueuses (28,7 %). 13 282 (64 %) patients sont retournés sur leur lieu de vie sans hospitalisation. Conclusion : Il semble exister une temporalité différente du recours aux urgences selon la provenance des patients, expliquée probablement en partie en EHPAD par des facteurs organisationnels.

    Date de soutenance: 03 Octobre 2018
    Directeur(s) de thèse: Rolland, Yves
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Personnes âgées - Service d'accueil des urgences - Traumatisme - Chute - EHPAD
    Déposé le: 12 Nov 2018 14:40

    Actions (login required)

    Voir document