Logo Logo

Cancers du sein d'emblée de stade IV : revue de la littérature et étude rétrospective des CLCC de l'impact sur la survie globale du traitement local de la tumeur primitive

Pons, Elvire (2017) Cancers du sein d'emblée de stade IV : revue de la littérature et étude rétrospective des CLCC de l'impact sur la survie globale du traitement local de la tumeur primitive. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse.)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (2954Kb)

    Résumé en français

    Objectif : L'objectif de ce travail est double : associer une revue de la littérature sur l'épidémiologie, le pronostic et la prise en charge des cancers du sein d'emblée métastatique, aux résultats d'une étude rétrospective, multicentrique, française, évaluant l'impact du traitement loco-régional (TLR) de la tumeur primitive sur la survie globale (SG) dans le cancer du sein d'emblée métastatique. Patients et méthodes : Données rétrospectives de 4507 patientes diagnostiquées avec un cancer du sein d'emblée métastatique, issues de la base de données ESME-CSM UNICANCER, recueillis entre 2008 et 2013 parmi 18 Centres de Lutte Contre le Cancer Français. Résultats : 4276 patientes ont été inclues, et parmi elles, 39.9% ont reçu un TLR de leur tumeur primitive. Les patientes ayant reçu le TLR sont plus jeunes (p<0.001), avec une plus petite tumeur (p<0.001) et une maladie métastatique moins disséminée (p<0.001). Le TLR est associé à une amélioration significative de la SG en analyse univariée (p<0.0001) et multivariée après ajustement sur les facteurs de confusion (HR=0.76, p=0.001), et reste significatif parmi les patientes en vie au-delà d'un an dans une analyse Landmark (HR=0.65, p<0.001). Seules les patientes présentant une tumeur triple négative et une atteinte poly-métastatique au diagnostic ne semblent pas bénéficier du TLR (p=0.54 et 0.15 respectivement). Conclusion : Cette étude retrouve un bénéfice significatif du TLR sur la SG chez les patientes présentant un cancer du sein métastatique d'emblée. Le profil immuno-histochimique de la tumeur primitive apparait être un facteur pronostic majeur pour la décision d'un TLR. Cependant, le caractère rétrospectif de l'étude ne permet pas d'éviter les biais de sélection des patientes.

    Date de soutenance: 09 Octobre 2017
    Directeur(s) de thèse: Dalenc, Florence
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Cancer du sein métastatique de novo - Traitement loco-régional - Chimiothérapie - Thérapies ciblées - Tumeur primitive
    Déposé le: 19 Nov 2018 10:32

    Actions (login required)

    Voir document