Logo Logo

Intérêt du drainage percutané versus chirurgical des épanchements péricardiques non iatrogènes

Delon, Clémence (2018) Intérêt du drainage percutané versus chirurgical des épanchements péricardiques non iatrogènes. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2690Kb)

    Résumé en français

    Introduction : Les épanchements péricardiques peuvent mettre en jeu le pronostic vital en cas d'accumulation rapide et importante de liquide. Le drainage est une urgence en cas de tamponnade. Deux techniques existent : la voie percutanée et la voie chirurgicale mais peu de données sont disponibles sur leur comparaison. L'objectif de cette étude est de comparer la mortalité et les récidives à 1 et 6 mois, les complications et la durée d'hospitalisation. Méthodes : Il s'agit d'une étude prospective monocentrique incluant tous les patients hospitalisés pour épanchement péricardique symptomatique en 2017 dans le service des Soins Intensifs de Cardiologie au CHU de Toulouse. Les patients ont été analysés en deux groupes selon la technique de drainage choisie : chirurgicale ou percutanée. Résultats : 129 patients ont été admis pour épanchement péricardique. 92 patients ont été drainés : 54 (58,7 %) par voie chirurgicale et 38 (41,3 %) par voie percutanée. Il n'y a pas de différence de mortalité entre les deux groupes : 12 décès (22,2 %) versus 14 (36,9 %) à 6 mois, p = 0,12. Il n'y a pas de différence concernant les récidives : 6 (11,1 %) récidives dans le groupe chirurgical contre 9 (23,7 %) dans le groupe percutané, p = 0,11 ni concernant les complications : 4 (7,4 %) pour le groupe chirurgical et 1 (5,3 %) pour le groupe percutané, p = 0,39. La durée d'hospitalisation était plus courte pour les patients drainés par voie percutanée : 5,9 jours (+/- 4,4) contre 8,2 jours (+/- 4,9) pour le groupe chirurgical, p = 0,02. Conclusion : Le drainage percutané semble être une technique fiable et efficace dans le traitement des épanchements péricardiques symptomatiques. Il n'y a pas de différence concernant la mortalité, les récidives et les complications avec le drainage chirurgical mais la durée d'hospitalisation est plus courte.

    Date de soutenance: 01 Octobre 2018
    Directeur(s) de thèse: Biendel-Picquet, Caroline
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Epanchement péricardique - Péricardiocentèse - Péricardiotomie - Tamponnade
    Déposé le: 19 Nov 2018 10:22

    Actions (login required)

    Voir document