Logo Logo

Troubles de l'attention et de la mémoire liés à la prise aiguë de morphine

Bastide, Ingrid (2017) Troubles de l'attention et de la mémoire liés à la prise aiguë de morphine. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (3667Kb)

    Résumé en français

    Introduction : La morphine est l'opiacé de référence pour assurer l'analgésie des douleurs aiguës sévères aux urgences. Existe-t-il des troubles de l'attention et de la mémoire liés à la prise aiguë de morphine chez les patients mono-traumatisés ? Patients et méthodes : Etude observationnelle, prospective, monocentrique menée au sein des urgences de Rodez avec la réalisation d'un suivi de cohorte " exposés / non exposés ". Deux tests ont été réalisés : le " Stroop Color Word Test " et " le test des 15 mots de Rey " pour évaluer les critères de jugement lors de la phase aiguë et à distance. Résultats : 41 patients ont été analysés. Le déficit aigu d'attention était de 9,8 % pour le groupe " exposés " versus 2,1 % pour le groupe " non exposés ", p = 0,31. Le déficit de mémorisation était lui de -5,4 % dans le groupe " exposés " versus -8,5 % dans le groupe " non exposés ", p = 0,51. Conclusion : Il existerait une amélioration de la mémoire dans un contexte d'urgences après antalgie efficace et un déficit aigu de l'attention chez les patients exposés à une prise de morphine en aigu. Il s'agit ici d'une tendance car les résultats ne sont pas statistiquement significatifs.

    Date de soutenance: 29 Septembre 2017
    Directeur(s) de thèse: Bounes, Vincent
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Attention - Mémoire - Troubles - Morphine - Aigu - Traumatisme
    Déposé le: 13 Nov 2018 16:34

    Actions (login required)

    Voir document