Logo Logo

Comparaison des asynchronies patient-ventilateur au cours de la ventilation non invasive prophylactique en réaniamtion : VSAI-PEP versus NAVA

Raimondi, Thibaut (2018) Comparaison des asynchronies patient-ventilateur au cours de la ventilation non invasive prophylactique en réaniamtion : VSAI-PEP versus NAVA. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2211Kb)

    Résumé en français

    Introduction : En réanimation certains patients définis "à risque d'échec d'extubation" vont bénéficier de VNI prophylactique post extubation. De nouveau modes ventilatoires à assistance proportionnelle comme la NAVA ont montrés leur intérêt pour diminuer les asynchronies patient-respirateur aussi bien en ventilation invasive qu'en ventilaton non invasive.. Notre étude s'est intéressée aux asynchronies patient-respirateur en VNI prophylactique chez le patient à risque d'échec d'extubation, avec pour objectif de mettre en évidence une diminution du nombre d'asynchronies en mode NAVA par rapport au mode VS- AI-PEP de 20%. Matériel et Méthodes : Pour être inclus les patients devaient bénéficier de VNI prophylactique post extubation après avoir bénéficié d'une ventilation invasive en NAVA. Nous avons enregistré, de façon aléatoire, pour un même patient, une heure de ventilation non invasive en aide inspiratoire et une heure en NAVA. Les courbes de pression, de débit, de volume et du signal diaphragmatique ont été analysées sur des périodes du huit fois une minute pour chaque mode. Les macro-asynchronies (effort inefficace, double déclenchement et auto déclenchement) et les micro-asynchronies (retard inspiratoire, cyclage précoce et cyclage tardif) ont été recherchées. Résultats : Sur 64 patients analysés, on constate une diminution de l'index d'asynchronie totale de 41,5% en VNI VS-AI-PEP à 3% en VNI-NAVA (p < 0,0001). Ce résultat porte sur une diminution de l'index de macro-asynchronie 1,8% vs 0% (p<0,0001) et surtout l'index de micro-asynchronie 19,9% versus 1,5% (p<0,0001) respectivement en VNI VS-AI-PEP et NAVA. Conclusion : La NAVA est un mode de ventilation intéressant pour la ventilation non invasive prophylactique pour une population à risque d'échec d'extubation en diminuant les asynchronies patient ventilateur.

    Date de soutenance: 30 Mars 2018
    Directeur(s) de thèse: Crognier, Laure
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Interaction patient-ventilateur - Asynchronies patient-ventilateur - Neurally adjusted ventilatory assist - Ventilation spontanée avec aide inspiratoire - Ventilation non invasive prophylactique
    Déposé le: 28 Aug 2018 15:43

    Actions (login required)

    Voir document