Logo Logo

La prise en charge des infections urinaires chez l'enfant en médecine générale : enquête de pratiques auprès de 98 médecins généralistes de Midi Pyrénées

Juno, Perrine (2018) La prise en charge des infections urinaires chez l'enfant en médecine générale : enquête de pratiques auprès de 98 médecins généralistes de Midi Pyrénées. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (916Kb)

    Résumé en français

    Introduction : L'infection urinaire est une infection bactérienne fréquente en pédiatrie. De nombreuses recommandations ont été publiées ces dernières années, en raison de l'émergence préoccupante de bactéries résistantes et afin de diminuer les divergences de prise en charge. Néanmoins, l'application de ces recommandations en médecine générale est parfois complexe bien qu'elles favorisent désormais la prise en charge ambulatoire dès l'âge de 3 mois. L'objectif principal de cette étude était d'évaluer la pratique des médecins généralistes concernant la prise en charge de ces infections chez l'enfant en 2017. Méthodes : Enquête de pratiques, descriptive, prospective réalisée à l'aide d'un questionnaire envoyé à 240 médecins généralistes de Midi-Pyrénées, de façon aléatoire, de Septembre 2017 à Décembre 2017 inclus. Résultats : 98 questionnaires ont été inclus : 57 femmes, 41 hommes, installés en semi-rural dans 43% des cas. La pédiatrie représente 22% en moyenne des consultations en médecine générale. La BU est sous utilisée avec comme obstacle principal le recueil des urines chez les enfants non continents. A contrario, l'ECBU est utilisé dans 94% des suspicions d'IU chez l'enfant. Il est prescrit de façon excessive dans 55% des cas après le traitement d'une PNA. Malgré l'absence de recommandation sur l'imagerie et le bilan biologique, la prescription semble homogène au sein des médecins généralistes. L'antibiothérapie est respectée dans l'ensemble mais il persiste des prescriptions inadaptées d'antibiotiques : 55% des médecins prescrivent l'amoxicilline dans la cystite et 51% l'amoxicilline-acide clavulanique dans la PNA. Seulement 27% des médecins utilisent l'antibiothérapie injectable par voie IM chez l'enfant. 42% des médecins hospitalisent systématiquement un enfant en cas de PNA. Discussions : Les infections urinaires sont probablement sous diagnostiquées en médecine générale chez l'enfant. Les difficultés de recueil des urines chez le nourrisson limitent la pratique de la BU en cabinet. Compte tenu de la diminution des pédiatres, les médecins généralistes, qui sont en première ligne, doivent être sensibilisés à ces problèmes infectieux chez l'enfant et continuer à se former. Une élaboration conjointe avec les médecins généralistes des prochaines recommandations permettrait une amélioration probable des pratiques en ambulatoire.

    Date de soutenance: 21 Juin 2018
    Directeur(s) de thèse: Latrous, Leïla
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Infection urinaire - Enfant - Nourrisson - Médecine générale - Recommandations
    Déposé le: 29 Aug 2018 10:21

    Actions (login required)

    Voir document