Logo Logo

Réponse humorale dirigée contre le virus de l'hépatite E chez les patients transplantés d'organes

Joffray, Raphaëlle (2018) Réponse humorale dirigée contre le virus de l'hépatite E chez les patients transplantés d'organes. Thèse d'exercice en Thèses > Biologie médicale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1983Kb)

    Résumé en français

    Chez les patients transplantés d'organes, le virus de l'hépatite E peut entraîner une infection chronique et une cirrhose. L'objectif de notre étude était de caractériser la réponse humorale IgM et IgG dirigée contre le VHE chez 15 patients ayant eu une infection résolutive et 41 patients ayant eu une infection chronique. A la phase aiguë, 76,8 % des patients avaient des IgM et 57,1 % avaient des IgG. Durant la phase chronique, 32/41 patients (85,4 %) avaient des IgM et 22/41 (53,7 %) avaient des IgG. Au cours du suivi post-guérison, 83,6 % des patients avaient des IgM et 92,9 % des patients avaient des IgG. La durée médiane de persistance des IgM était de 10 mois après la guérison [0 - 80 mois]. Aucune séroréversion des IgG n'a été constatée au cours de l'étude, après un suivi médian de 18 mois [<1 - 85 mois].

    Date de soutenance: 06 Avril 2018
    Directeur(s) de thèse: Abravanel, Florence
    Sujet(s): Thèses > Biologie médicale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Virus de l'hépatite E - Réponse humorale - Transplantation d'organe - Persistance des anticorps - Immunoglobulines G - Immunoglobulines M - Sérologie
    Déposé le: 23 Apr 2018 17:11

    Actions (login required)

    Voir document