Logo Logo

Extracorporeal Life Support post-transplantation cardiaque : facteurs de risque et devenir

Groyer, Samuel (2018) Extracorporeal Life Support post-transplantation cardiaque : facteurs de risque et devenir. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1693Kb)

    Résumé en français

    Introduction : Une ECLS (extracorporeal life support) peut être nécessaire après transplantation cardiaque notamment en cas de dysfonction primaire du greffon. Notre objectif était de décrire les facteurs de risques et le devenir à 3 mois des patients traités par ECLS en post-transplantation. Matériel et méthodes : Etude rétrospective monocentrique réalisée au CHU de Toulouse, d'octobre 2014 à octobre 2017. Le critère de jugement principal était le recours à une ECLS post-opératoire. Résultats : 81 patients étaient inclus, 30 nécessitaient une ECLS. Les facteurs prédictifs indépendants d'ECLS post-opératoire étaient l'ECLS pré-transplantation (OR 5,617, IC95% ?1,282 - 24,612?, p=0,022) et un score inotrope élevé (OR 1,047, IC95% ?1,021 - 1,074?, p=0,0001). L'ECLS post-transplantation était le principal facteur de risque de mortalité à 3 mois (OR 7,315, IC95% ?1,524 - 35,107?, p=0,013). Conclusion : L'ECLS post-transplantation représente un facteur de risque de mortalité en post-transplantation. L'élévation du score inotrope et la présence d'une ECLS pré-transplantation majorent le risque d'ECLS.

    Date de soutenance: 30 Mars 2018
    Directeur(s) de thèse: Labaste, François
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Extracorporeal Life Support - Défaillance Primaire du Greffon - Transplantation Cardiaque - Score inotrope - Mortalité
    Déposé le: 23 Apr 2018 17:31

    Actions (login required)

    Voir document