Logo Logo

Mise en place d'un protocole de coopération pluriprofessionnel visant à améliorer la couverture vaccinale sur le pôle de santé Lavit de Lomagne et Saint Nicolas de la Grave (82 Tarn et Garonne)

Crueghe, Thomas (2018) Mise en place d'un protocole de coopération pluriprofessionnel visant à améliorer la couverture vaccinale sur le pôle de santé Lavit de Lomagne et Saint Nicolas de la Grave (82 Tarn et Garonne). Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2865Kb)

    Résumé en français

    Introduction : L'opinion envers la vaccination reste globalement positive, mais se développe de plus en plus une indifférence ou une négligence des recommandations. Les données épidémiologiques traduisent ce constat avec une couverture vaccinale chez l'adulte très insuffisante. L'objet de cette étude est de mettre en place un protocole de coopération visant l'amélioration de la couverture vaccinale sur le pôle de santé de Lavit de Lomagne et Saint Nicolas de la Grave (82 Tarn et Garonne), organisé en maison de santé pluriprofessionnelle multisite. Méthodologie : Le protocole a été orienté sous la forme d'une campagne de vaccination active en ciblant les rappels Diphtérie-Tétanos-Poliomyélites, avec ou sans valence coqueluche chez l'adulte de plus de 25 ans et la vaccination de la grippe saisonnière. Des séances de vaccinations ont été planifiées sur l'année 2016 sur les deux sites et reconduites en 2017. Les patients étaient accueillis par un médecin, le vaccin distribué par un pharmacien et l'injection réalisée par une infirmière. Un questionnaire anonymisé permettait d'apporter une analyse descriptive de la campagne. Ces séances étaient combinées à une politique de communication et une formation de l'ensemble des acteurs de la Maison de Santé. Résultats : Au total, 190 patients ont été vaccinés lors des 3 séances DTP-coqueluche de 2016 et 223 patients lors des 2 séances anti grippales de 2016. La campagne a été reconduite en 2017 pour la vaccination anti grippale et a comptabilisée 229 patients. L'étude des registres de vente des vaccins sur l'année 2015 et 2016 des pharmacies de la MSP montre une augmentation significative des ventes de Revaxis/Repevax/Boostrix (+159%) en 2016 avec des pics de ventes correspondant aux dates de séances de vaccination. Discussion : L'analyse des résultats montre que la campagne a touché en majorité une population de plus de 45 ans, le cœur de cible sur le plan épidémiologique. Il en ressort qu'un discours de promotion et d'éducation auprès des patients semble nécessaire. Dans ce sens, ce travail confirme que le médecin représente le principal vecteur de l'information vaccinale mais le rôle des paramédicaux est tout aussi déterminant, notamment le pharmacien. L'adhésion des patients à la vaccination suppose une implication de l'ensemble des professionnels de santé renforçant l'intérêt d'une formation comme prérequis à la campagne. Conclusion : Cette étude a permis de mettre en place un protocole de coopération pluriprofessionnel simple, peu couteux, acceptable et surtout reproductible annuellement, combinant une campagne de vaccination active à une politique de formation des professionnels de santé.

    Date de soutenance: 18 Janvier 2018
    Directeur(s) de thèse: Smail, Stéphane
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Vaccination - Protocole pluriprofessionnel - Couverture vaccinale - Maison de santé pluriprofessionnelle
    Déposé le: 09 May 2018 09:02

    Actions (login required)

    Voir document