Logo Logo

Evaluation de la prise en charge du choc septique au Centre hospitalier d'Albi. Place de l'infectiologue et intérêt du sepsis team

Dasque, Mathieu (2017) Evaluation de la prise en charge du choc septique au Centre hospitalier d'Albi. Place de l'infectiologue et intérêt du sepsis team. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1557Kb)

    Résumé en français

    Objectifs : l'objectif de cette étude est de décrire l'état des pratiques et de vérifier l'intérêt de recourir en urgence à un avis spécialisé. Matériel et méthode : il s'agit d'une étude rétrospective, mono centrique, réalisée entre2015 et 2016 au Urgences de l'hôpital d'Albi. Les critères d'inclusions étaient tous les patient hospitalisés en Réanimation pour sepsis sévère ou choc septique. Les critères d'exclusions étaient tous patients mineurs, sous tutelle, les femmes enceintes et les LATA d'emblée. Le critère de jugement principal était le délai entre l'arrivée du patient aux urgences de l'hôpital d'Albi et l'introduction de l'antibiothérapie. Les critères de jugement secondaires étaient les délais entre l'arrivée du patient aux Urgences et les prélèvements, le remplissage, l'appel au réanimateur et le transfert en Réanimation, la modification de l'antibiothérapie après l'arrivée en Réanimation et la mortalité. Résultats : 59 patients ont été inclus, 23 ayant reçu un avis infectiologue et 36 n'en ayant pas reçu. Le délai moyen de l'antibiothérapie était de 225 minutes dans le groupe 1 et 159 dans le groupe 2. Le transfert était réalisé au bout de 324 minutes dans le groupe 1 et 434 minutes dans le groupe 2. On notait une modification de l'antibiothérapie dans 31 % des cas pour le groupe 1 et 52 % des cas dans le groupe 2. La mortalité était de 13 % dans le groupe 1 et 25 % dans le groupe 2 Conclusion : cette étude a permis de montrer que le recours à un avis spécialisé au cours de la prise en charge du sepsis aux Urgences apportait un bénéfice en terme de rationnel d'antibiothérapie et influait de manière positive sur la mortalité de ces patients. Il est donc licite de penser que la mise en place de "sepsis team" permettrait une meilleure prise en charge de ces patients.

    Date de soutenance: 13 Octobre 2017
    Directeur(s) de thèse: Garnier, Sylvain
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Sepsis - Sepsis team - Etude rétrospective - Délais - Antibiothérapie - Urgences - Réanimation - Surviving Sepsis Campaign
    Déposé le: 27 Mar 2018 15:22

    Actions (login required)

    Voir document