Logo Logo

Fracture-décollement épiphysaire de l'extrémité médiale de la clavicule : analyse d'une série de 35 cas et revue de la littérature

Quintana, Pierre-Damien (2013) Fracture-décollement épiphysaire de l'extrémité médiale de la clavicule : analyse d'une série de 35 cas et revue de la littérature. Thèse d'exercice en Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2003Kb)

    Résumé en français

    Sur une période de vingt ans, une série de 35 patients pris en charge dans les services de chirurgie orthopédique et traumatologique infantile et adultes du CHU de Toulouse pour une fracture-décollement épiphysaire de l'extrémité médiale de la clavicule a pu être constituée et analysée rétrospectivement. L'objectif était de décrire les aspects cliniques et paracliniques de cette pathologie traumatique rare de l'enfant et du jeune adulte et d'analyser la prise en charge chirurgicale et ses résultats à court, moyen et long termes. Trente-cinq patients d'âge moyen 16,5 ans (min : 6,3 ans ; max : 22,5 ans) ont été inclus : 5 de sexe feminin et 30 de sexe masculin. Six scores fonctionnels validés (Shoulder Simple Test ; Disabilities of the Arm, Shoulder and Hand - membre supérieur ; Oxford Shoulder Score ; Score de Constant Subjectif ; Single Assessment Numeric Evaluation ; Indice de satisfaction globale) ont permis d'évaluer et de quantifier l'efficacité de la prise en charge chirurgicale au recul moyen de 5,2 ans (min : 6 mois ; max : 15,6 ans). Aucune complication majeure pré-, per- ou post-opératoire précoce n'a été notée. Deux patients ont été perdus de vue. Un troisième patient a bénéficié d'une prise en charge non chirurgicale, il n'a pu être comparé au reste du groupe. Les résultats globaux des patients pour les différents scores ont été très bons. L'avancée en âge a semblé légèrement détériorer les résultats fonctionnels. Le délai entre traumatisme et prise en charge n'a pas semblé influer sur les résultats. Aucune technique chirurgicale n'a paru supérieure à une autre ; les patients ayant bénéficié d'une ostéosynthèse de type embrochage n'ont eu ni meilleurs résultats ni complications graves ; cependant deux broches ont cassé mais n'ont pas migré, et deux autres broches ont migré sans se casser et ont nécessité de réaliser plus précocément que prévu leur ablation. L'expérience du chirurgien semblerait avoir une influence sur le résultat de l'intervention. La fracture - décollement épiphysaire de l'extrémité médiale de la clavicule est donc une lésion traumatique qui peut toucher l'enfant mais également le jeune adulte jusqu'à un âge théorique de 25 ans, dont les possibles complications doivent être bien connues et systématiquement recherchées, et pour laquelle une prise en charge chirurgicale doit être organisée et permet généralement d'obtenir de très bons résultats.

    Date de soutenance: 16 Octobre 2013
    Directeur(s) de thèse: Espie, Aloïs
    Sujet(s): Médecine générale
    Facultés: Rangueil
    Mots-clés libres: Décollement épiphysaire - Extrémité médiale de la clavicule - Etude rétrospective - Luxation sterno-claviculaire - Chirurgie
    Déposé le: 28 Oct 2013 12:14

    Actions (login required)

    Voir document