Logo Logo

Prise en charge du reflux gastro-œsophagien physiologique du nourrisson par les médecins généralistes de Midi-Pyrénées

Richard, Julia (2017) Prise en charge du reflux gastro-œsophagien physiologique du nourrisson par les médecins généralistes de Midi-Pyrénées. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2441Kb)

    Résumé en français

    La prise en charge du RGO physiologique du nourrisson en médecine générale est plus complexe qu'il n'y parait. Pres de 70% des nourrissons présente un tableau de régurgitations, souvent accompagné d'autres symptômes peu spécifiques. La difficulté pour le médecin est de différencier les symptômes d'un RGO physiologique simple, d'un RGO pathologique. Notre étude observationnelle, descriptive transversale a été menée du 8 juin 2017 au 8 septembre 2017. Elle a été réalisée par la diffusion d'un questionnaire aux médecins généralistes de Midi-Pyrénées. Le questionnaire comportait 15 questions à choix multiples, explorant la prise en charge d'un RGO physiologique sous la forme d'un cas clinique, et le besoin ressentis en formation sur le sujet. 114 questionnaires ont pu être analysé. 70% des médecins estimaient que les régurgitations du nourrisson était un motif fréquent de consultation. Lors de la consultation, 93% des médecins donnent des conseils hygiéno-diététiques. Au niveau de la prise en charge, 81% changent de lait pour une formule épaissie. 15% prescrivent un traitement médicamenteux. 6% adressent à un spécialiste et 5% prescrivent un examen complémentaire. 13% des médecins ne changent rien. 48% des médecins se sentent insuffisamment formés sur la prise en charge du RGO physiologique et 70% seraient intéressés par une formation sur le sujet. L'analyse statistique met en évidence que les médecins se sentant suffisamment formés sur le sujet vont plus facilement ne rien prescrire pour un tableau de RGO physiologique. Notre étude met en évidence que des traitements médicamenteux sont encore trop prescris sans qu'ils soient indiqués. Ces résultats pourraient peut-être être améliorés par la mise en place de formations sur le sujet, pendant les études médicales et lors de sessions de formations continues.

    Date de soutenance: 05 Décembre 2017
    Directeur(s) de thèse: Latrous, Leila
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Régurgitations - RGO physiologique - RGO pathologique - Nourrissons - Traitement
    Déposé le: 26 Mar 2018 15:38

    Actions (login required)

    Voir document