Logo Logo

Impact de l'entrainement aérobie sur le système nerveux autonome cardiovasculaire dans l'insuffisance cardiaque systolique. Comparaison entre exercice continu et exercice en intervalles

Faggianelli , Florence (2017) Impact de l'entrainement aérobie sur le système nerveux autonome cardiovasculaire dans l'insuffisance cardiaque systolique. Comparaison entre exercice continu et exercice en intervalles. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2084Kb)

    Résumé en français

    Introduction : le dérèglement du système autonome chez l'insuffisant cardiaque est à l'origine d'une diminution de la variabilité de la fréquence cardiaque et de trouble du rythme. L'étude HRVFIT1 a montré qu'une seule session d'entrainement par intervalle à haute intensité (HIIT) a un impact plus favorable qu'un entrainement de type continu (MICE) sur le tonus vagal (Guiraud et al. 2013). Objectif : la présente étude fait suite à HRVFIT1 et a pour objectif principal de comparer les mêmes protocoles d'entrainement HIIT et MICE, sur l'amélioration de la balance sympathovagale après une période de 3 semaines à partir de la mesure de la VFC sur holter de 24H. Matériel et méthode : l'étude HRVFIT2 est un essai prospectif randomisé, incluant entre Mai 2015 et Septembre 2017, 31 patients insuffisants cardiaques stabilisés, de stade NYHA I à III, avec une fraction d'éjection ventricule gauche (FEVG) inférieure à 45%. Les patients ont été randomisés en deux groupes d'entrainement : HIIT ou MICE. Résultats : le protocole HIIT a montré sa supériorité par rapport au protocole MICE sur l'équilibre autonome, avec augmentation des hautes fréquences (26%, p< 0,001) (inter groupe p<0,01) mais aussi sur la rapidité de décroissance de la fréquence cardiaque en récupération et sur le pic de VO2 (p=0,01). Enfin, la FEVG augmentait de façon significative dans le groupe HIIT (p=0,03). Conclusion : notre étude a montré que le protocole d'entrainement HIIT choisi engendrait des modulations plus grande du SNA que le protocole MICE après 3 semaines. Ces résultats pourraient faire l'objet d'études plus vastes multicentriques pour les objectiver à plus large échelle.

    Date de soutenance: 18 Octobre 2017
    Directeur(s) de thèse: Labrunee, Marc
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Insuffisance cardiaque - Système nerveux autonome - Entrainement aérobie continu - Entrainement aérobie par intervalle - Variabilité sinusale
    Déposé le: 06 Mar 2018 17:47

    Actions (login required)

    Voir document