Logo Logo

Apport du séquençage de nouvelle génération dans le diagnostic de cytopénie(s) inexpliquée(s)

Juvin, Pierre-Yves (2017) Apport du séquençage de nouvelle génération dans le diagnostic de cytopénie(s) inexpliquée(s). Thèse d'exercice en Thèses > Pharmacie, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2125Kb)

    Résumé en français

    En 2017, de nombreuses cytopénies chroniques restent de signification indéterminée car les arguments cytologiques et cytogénétiques médullaires sont insuffisants pour poser le diagnostic de syndrome myélodysplasique. Ce sont les ICUS. L'étude réalisée au CHU de Toulouse utilise le séquençage de nouvelle génération afin de mettre en évidence chez les patients ICUS des variants de l'ADN fréquemment retrouvés dans les hémopathies myéloïdes. L'objectif est de mettre en évidence un argument d'hématopoïèse clonale. 20% des patients inclus présentent des variants. Il n'existe pas de lien entre la présence de variants et le type, la profondeur ou le nombre de cytopénies, ni l'existence d'une dysplasie à la limite la significativité. En revanche, la présence de variant semble corrélée à l'âge. Le travail doit être poursuivi afin de faire la distinction avec l'hématopoïèse clonale liée à l'âge.

    Date de soutenance: 12 Octobre 2017
    Directeur(s) de thèse: Delabesse, Eric
    Sujet(s): Thèses > Pharmacie
    Facultés: Facultés > Pharmacie
    Mots-clés libres: Cytopénies de signification indéterminée - ICUS - Séquençage de nouvelle génération - NGS - hématopoïèse clonale
    Déposé le: 12 Mar 2018 17:33

    Actions (login required)

    Voir document