Logo Logo

Evaluation de la prise en charge des patients présentant un syndrome coronarien aigu ST+ dans le Lot et pris en charge par le SAMU46. Comparaison des données entre 2015 et 2016

Vialaret du Val de La Croix, Nicolas (2017) Evaluation de la prise en charge des patients présentant un syndrome coronarien aigu ST+ dans le Lot et pris en charge par le SAMU46. Comparaison des données entre 2015 et 2016. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1790Kb)

    Résumé en français

    Introduction : Le syndrome coronarien aigu touche plus de 120000 personnes par an en France et entraine 55 000 hospitalisations par an. La prise en charge doit être personnalisée en fonction des délais de prise en charge et de route vers un Centre de Cardiologie Interventionnelle (CCI), des comorbidités et du territoire ischémié. Dans le Lot, comme dans l'ensemble de l'ex-région Midi Pyrénées, un protocole a été réalisé en 2015. Il est adapté à l'offre de soins, aux contraintes locales et aux dernières recommandations européennes. L'objectif de notre étude est d'évaluer la conformité de la prise en charge du patient présentant un syndrome coronarien aigu avec sus décalage du segment ST (SCA ST+) au regard du protocole en vigueur et de comparer les années 2015 et 2016. Méthode : Nous avons réalisé une étude rétrospective, monocentrique, de Janvier 2015 à Décembre 2016. Nous avons inclus les patients présentant un SCA ST+ datant de moins de 12 heures pris en charge par le SAMU 46. Le critère de jugement principal était défini par la conformité en pourcentage de la stratégie de revascularisation par rapport au protocole. Les critères de jugement secondaires étaient la conformité en pourcentage de la thérapeutique adjuvante par rapport au protocole, les délais de prise en charge par rapport au début de la douleur ainsi que la description de la population. Résultats : 100 patients ont été inclus de Janvier 2015 à Décembre 2016. Concernant l'objectif principal de notre étude, la stratégie de revascularisation a été conforme au protocole dans 81,25% (IC95 : 70,3-92,2%) des cas en 2015 et 88,46% (IC95 : 79,7-97,2%) des cas en 2016. Concernant les critères de jugement secondaires, 84,78% (IC95 : 74,7-94,9%) des patients ont bénéficié d'une thérapeutique adjuvante conforme au protocole en 2015 contre 90,00% (IC95 : 90,6-101,4%) en 2016. Le délai entre le premier contact médical et l'arrivée en CCI était de 102 minutes [90-150] en 2015 contre 120 minutes [100-160] en 2016. Conclusion : La prise en charge du SCA ST+ dans le Lot est conforme au protocole départemental pour presque 9 patients sur 10. Les efforts doivent se poursuivre pour diminuer les délais de transfert.

    Date de soutenance: 13 Octobre 2017
    Directeur(s) de thèse: Oberlin, Mathieu
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Déposé le: 06 Mar 2018 16:44

    Actions (login required)

    Voir document