Logo Logo

Incidence et facteurs prédictifs d'insuffisance rénale aiguë après chirurgie cardiaque sous circulation extra-corporelle : étude prospective monocentrique sur 509 patients opérés au chu de Toulouse

Tardif, Elsa (2017) Incidence et facteurs prédictifs d'insuffisance rénale aiguë après chirurgie cardiaque sous circulation extra-corporelle : étude prospective monocentrique sur 509 patients opérés au chu de Toulouse. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (3001Kb)

    Résumé en français

    Introduction : L'insuffisance rénale aiguë (IRA) est une complication fréquente (2 à 30%) et grave après chirurgie cardiaque. Elle augmente de manière significative la morbi-mortalité post-opératoire et l'évolution vers la maladie rénale chronique, avec une physiopathologie complexe et multifactorielle. L'objectif de notre étude a été d'identifier les facteurs prédictifs d'IRA péri-opératoires en chirurgie cardiaque programmée avec circulation extra-corporelle. Matériel et méthodes : Nous avons réalisé une étude prospective, observationnelle et monocentrique, incluant tous les patients majeurs ayant bénéficié d'une chirurgie cardiaque programmée avec CEC entre mars 2016 et janvier 2017. La survenue d'une IRA était définie selon la classification KDIGO et les patients ont été séparés en 2 groupes: sans IRA ou IRA légère (KDIGO 0-1) vs. IRA sévère (KDIGO 2-3). Résultats : 509 patients ont été inclus. Une IRA est survenue chez 120 patients (24%): 41 (8%) ont développé une IRA sévère (KDIGO 2 et 3) et 18 (3,5%) ont nécessité la mise en place d'une épuration extra-rénale. La mortalité hospitalière (n=15) était de 3% et significativement plus élevée dans le groupe IRA sévère (n=11/41, 27%). En analyse multivariée, les facteurs prédictifs d'IRA (stade 1 à 3) étaient un DFG estimé de base <60 mL/min/1.73m², une anticoagulation curative, une HTAP, une durée de CEC élevée. Les facteurs prédictifs d'IRA sévère (stade 2-3) incluaient un DFG estimé de base <60 mL/min/1.73m², une HTAP, une durée de CEC élevée et une transfusion érythrocytaire per-opératoire. Conclusion : La survenue d'une IRA en post opératoire a un impact majeur sur le pronostic des patients. Les facteurs de risques identifiés permettent en partie de stratifier en amont de la chirurgie les patients à risque et d'optimiser la gestion péri-opératoire de ces patients. Cette étude clinique préliminaire va permettre d'identifier dans cette même cohorte de nouveaux facteurs prédictifs biologiques à l'aide d'une analyse du peptidome et/ou du métabolome urinaire.

    Date de soutenance: 30 Juin 2017
    Directeur(s) de thèse: Faguer, Stanislas
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Insuffisance rénale aiguë - Circulation extra-corporelle - Chirurgie cardiaque - Facteurs prédictifs
    Déposé le: 26 Feb 2018 16:26

    Actions (login required)

    Voir document