Logo Logo

Troubles respiratoires du sommeil, paramètres fonctionnels et survie dans l'insuffisance cardiaque à fraction d'éjection ventriculaire gauche altérée : étude observationnelle monocentrique

Sayir, Sylvain (2017) Troubles respiratoires du sommeil, paramètres fonctionnels et survie dans l'insuffisance cardiaque à fraction d'éjection ventriculaire gauche altérée : étude observationnelle monocentrique. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1546Kb)

    Résumé en français

    But de l'étude : Les troubles respiratoires du sommeil sont fréquents chez les patients atteints d'insuffisance cardiaque (IC). L'impact du syndrome d'apnée du sommeil central (SASC) sur le pronostic des patients atteints d'insuffisance cardiaque à fraction d'éjection ventriculaire gauche altérée (IC-FEA) est source de débat avec des données contradictoires dans la littérature. Objectif : Déterminer les liens entre les troubles respiratoires du sommeil et certains paramètres fonctionnels pronostiques de l'IC, ainsi que leur association avec la survie dans une population de patients atteints d'IC-FEA Matériel et Méthodes : Soixante-dix patients atteints d'IC-FEA ont été inclus de manière prospective et ont bénéficié d'une échocardiographie, d'une polygraphie respiratoire nocturne, d'une épreuve d'effort cardio-métabolique et d'explorations fonctionnelles respiratoires. Nous avons également étudié la survie sans transplantation ni assistance cardiaque au décours d'une période de suivi d'un an. Résultats : Le groupe porteur d'un SASC comportait 29 patients et le groupe non porteur d'un SASC 41 patients. Les patients porteurs d'un SASC présentaient des paramètres fonctionnels péjoratifs à l'effort comparés aux patients non porteurs d'un SASC, notamment concernant la VO2max selon l'équation de Wasserman (p=0.049) et le score de PROBE (p=0.04). Malgré cette corrélation, nous n'avons pas pu démontrer que le caractère central du SAS soit associé à une moindre survie dans cette population (p=0.49). Discussion : De futurs travaux devront s'attacher à confirmer que le SASC est un marqueur pronostique péjoratif du patient insuffisant cardiaque, et éventuellement permettre la création de scores de risque combinés avec les paramètres classiques comme la VO2max selon Wasserman et le score de PROBE, permettant une meilleure stratification du risque de ces patients et une meilleure prise en charge thérapeutique.

    Date de soutenance: 08 Septembre 2017
    Directeur(s) de thèse: Fournier, Pauline
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Insuffisance cardiaque - Apnée du sommeil - Survie - VO2max - Score PROBE
    Déposé le: 18 Jan 2018 08:58

    Actions (login required)

    Voir document